Myriam Soumaré
La Française Myriam Soumaré | AFP - Eric Lalmand

Soumaré ne regrette rien

Publié le , modifié le

Eliminée en demi-finale du 100 m, "comme d'habitude" dira-t-elle, Myriam Soumaré ne dramatise pas. Elle sait qu'elle n'était pas en mesure de tenir la comparaison avec les meilleures et se tourne déjà vers le 200 m.

Malgré un excellent départ, Soumaré  a ensuite été rattrapée par les meilleures concurrentes aux 50 m, puis dépassée irrémédiablement.  "S'il y a bien un truc que je regrette, c'est le chrono. Après, c'est vrai que pour entrer dans cette finale, j'aurais dû battre mon record personnel (11.07)", a souligné la championne d'Europe 2010 du 200 m.

Auparavant déjà, elle se montrait déterminée mais fataliste puisqu'elle nous avait déclaré: "je suis déjà contente d'être là. Je ne pensais pas être présente cette année puisque je n’avais pas réalisé les minima pour ces Mondiaux. On m’a fait confiance. Je veux prouver à l’encadrement qu’ils ont eu raison de croire en moi !" Soumaré a "donné le maximum mais avec les problèmes physiques rencontrés cette année, c'était trop juste".

"Je veux continuer à me faire plaisir sur la piste. J'ai surtout beaucoup misé sur le 200 m où l'on peut rester plus longtemps dans la cadence. J'espère franchir cette fois les demi-finales."

La demi-finale de Myriam Soumaré

 

Christian Grégoire