Dijon et Lyon
Lyon s'est régalé à Dijon | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue 1 : Lyon impose son tarif à Dijon

Publié le , modifié le

Lyon termine la saison en boulet de canon. Vendredi, l'OL a fait parler sa puissance offensive sur la pelouse de Dijon en s'imposant 5-2. A nouveau cinq buts marqués avec cinq buteurs différents (Depay, Aouar, Fekir, Traore et Cornet). Revenus à un point de Monaco qui se déplace à Guingamp samedi, les Lyonnais lorgnent désormais sur la deuxième place du classement alors que Marseille est 4e à 3 pts. Côté Dijonnais, le score est sévère d'autant qu'ils n'ont pas été aidés par l'arbitrage.

Les Rhodaniens, toujours en 4-4-2 avec le retour de Nabil Fekir comme titulaire au poste de meneur de jeu, n'ont pas livré une grande performance, notamment sur le plan défensif face à une valeureuse formation dijonnaise et ce, jusqu'au but libérateur de Bertrand Traoré, servi par Maxwel Cornet (4-2, 77e). Ce dernier ajoutait même un cinquième but pour Lyon en fin de partie après une action menée par Aouar et Traoré (5-2, 83) qui donne une allure très flatteuse à la victoire de l'OL. Les Lyonnais sont retombés dans leurs travers, manque de concentration et de rigueur, d'impact dans les duels, qui leur ont fait perdre seize points cette saison contre des équipes de la seconde moitié du classement telles Dijon (12e, 42 points) qui avait d'ailleurs obtenu le résultat nul à l'aller (3-3). Cela a failli encore leur coûter cher cette fois-ci.

Après avoir ouvert la marque rapidement par Memphis (4e) qui reprenait de volée un centre délivré de l'aile droite par Rafael pour son quinzième but de la saison en Ligue 1, puis porté le score à 2-1 sur une reprise de Houssem Aouar sur un nouveau centre de Rafael (50e) et à 3-1 sur un exploit individuel de Fekir (53) pour son 17e but en Ligue 1, Lyon s'est mis en danger. Naïm Sliti a relancé deux fois le DFCO en réalisant un doublé sur un tir lointain qui a surpris Anthony Lopes (26e) et sur la reprise d'un centre de la droite de Valentin Rosier après que Ferland Mendy a tardé à dégager le ballon (56e). Et Dijon aurait même pu prétendre obtenir un penalty pour une faute oubliée de Rafael sur Wesley Saïd (65e) juste avant que Jordan Marie ne tire juste à côté (66e).

Avec AFP

France tv sport @francetvsport