Ligue 1 Angers Nice Fulgini Srarfi
Duel entre Angelo Fulgini (Angers) et Bassem Srarfi (Nice) | AFP - Jean-François Monier

Ligue 1 : Match nul et terne entre Angers et Nice

Publié le , modifié le

En ouverture de la 33e journée de Ligue 1, Angevins et Niçois se sont quittés sur un match nul (1-1) plutôt logique au regard du faible nombre d’occasions. L'OGC Nice a eu le contrôle du jeu mais est resté relativement stérile dans le camp du SCO. Au classement, les aiglons reviennent provisoirement à hauteur de Rennes (5e) tandis qu’Angers consolide sa 14e place et se rapproche du maintien (37 points).

Les détracteurs de notre Ligue 1, reprochant un trop grand nombre de matches ennuyeux, prendront sûrement le match de ce soir comme exemple. Si Nice a fait preuve d’une certaine maîtrise du ballon et Angers d’une rigueur défensive, la partie était particulièrement terne (1-1), surtout en première mi-temps. Tout s’est déroulé dans le second acte. Bien lancé par Mickaël Seri, Alassane Pléa, le buteur en forme côté aiglon a délivré les siens en concluant d’un pointu (68’). L’ouverture du score aura eu le mérite de piquer les Angevins : premier tir cadré des hommes de Stéphane Moulin à la 73’. 11 minutes plus tard, Angelo Fulgini reprend un centre détourné par Marlon. Le milieu expédie la balle en pleine lucarne d’une frappe enroulée du gauche.

Nice peut avoir des regrets

"On ne doit pas perdre ce match, on a souffert dès qu'ils sont passés à deux devant mais sur leur but, il n'y a pas de danger, regrette le coach de Nice Lucien Favre. Parfois on prend des risques alors qu'il n'y a pas besoin. Il nous manque beaucoup de choses, c'est un petit peu agaçant." Si sa domination n’a pas été à écrasante, l’OGC a longtemps dominé une équipe angevine bien regroupée mais totalement inoffensive. Après l’ouverture du score, le match semblait plié, tant le SCO était apathique. Mais Toko Ekambi et les siens ont su, une fois encore, fournir des efforts supplémentaires pour relever la tête. Avec ce match nul, Angers continue sa bonne série à domicile : 3-0 face à Guingamp, 3-0 face à Caen, 1-1 face à Strasbourg puis 1-1 ce soir. Une série qui lui permet de se rapprocher lentement mais sûrement du maintien avec 37 points au compteur (14e). De son côté, Nice reste au contact de la 5e place qualificative en Ligue Europa (ex-æquo avec Rennes).

Stéphane Moulin : "Un point qui s'apparente à une victoire"

"C'est un point supplémentaire qui permet de continuer à faire tourner le compteur. C'est un point qui s'apparente à une victoire parce que l'adversaire ce soir est vraiment d'un très gros calibre. C'est une équipe qui pour moi, aujourd'hui, collectivement, est l'une des toutes meilleures (de L1). Ils ont vraiment une palette importante, il est difficile de les lire et surtout de les contrarier. Et on l'a vu ce soir. On a eu le courage, le mérite, de ne pas lâcher, de s'accrocher. On a modifié le système aussi pour chercher l'égalisation. On a su opposer notre style pour prendre un point et c'est très bien pour la suite".
 

Benjamin Badache @Ben_Badache