Vakatawa lors de son 2e essai
Vakatawa lors de son 2e essai. | PIERRE CHARLIER / DPPI

Top 14 : Le Racing domine Toulon et conforte sa deuxième place

Publié le , modifié le

Le Racing s’impose contre Toulon (17-13), à l’U Arena, après un match très disputé entre le 2e et le 4e du championnat, à l’occasion de la 23e journée du Top 14. Virimi Vakatawa est le principal artisan de la victoire du club francilien.

Les deux équipes se sont neutralisées lors de la première mi-temps. Virimi Vakatawa est le premier à marquer un essai.
Le joueur du Racing profite d’un bon mouvement de Chavancy et de Nakarawa (24e, 8-3). Trois minutes plus tard, Malakai Fekitoa lui répond après une belle percée de Mathieu Bastareaud (10-10).

La main sur le ballon, les Ciel et les Blanc ne l'ont quasiment pas eue en seconde période, après le deuxième essai de Vakatawa (42e, 17-10). Mais les Toulonnais ont été incapables de concrétiser autrement que par une pénalité de François Trinh-Duc (57e) leurs innombrables occasions. D'ailleurs, le deuxième essai de Vakatawa est aussi venu d'un cadeau varois: Trinh-Duc, justement, a tapé directement en touche le coup d'envoi de la seconde période. Et sur la mêlée à suivre, Pat Lambie a envoyé dans l'intervalle Henry Chavancy qui a ensuite servi Vakatawa.

Toulon a raté de nombreuses occasions

Ont donc suivi une pelletée d'opportunités pour le RCT de revenir à égalité et de prendre l'avantage. Quasiment toute la panoplie des scories à l'approche de l'en-but francilien y est passée: ballon perdu au sol (50 et 77), en-avants (63, 67 et 75) et touche non maîtrisée (69). Quand il n'a pas manqué seulement quelques centimètres à Semi Radradrada (53) pour aplatir un astucieux coup de pied dans l'en-but d'Eric Escande. Sans compter que les Toulonnais ont à de nombreuses reprises préféré ne pas tenter de prendre les trois points, préférant essayer d'inscrire un autre essai qui n'est donc jamais venu. Rageant pour le RCT, qui pour la deuxième fois de suite perd un match qu'il avait largement les moyens d'emporter, après la courte défaite concédée sur le terrain du Munster samedi dernier en Coupe d'Europe (19-20).

Au classement, les Racingmen confortent leur seconde place avec 4 points d’avance sur Toulouse (3e) et 6 d'avance sur leurs adversaires du jour (4e). Il reste encore trois journées aux équipes pour espérer une qualification directe pour les demi-finales du Top 14 ou de se contenter d'une place pour les barrages de la phase finale.