jesse mogg montpellier mhr 2018
Jesse Mogg (Montpellier) | AFP

Top 14 : Montpellier impérial à domicile contre La Rochelle

Publié le , modifié le

Montpellier a conforté sa première place du Top 14 en s'imposant à domicile contre La Rochelle (40-24). Bousculés en première période, les Montpelliérains ont été intraitables dans le second acte.

Altrad Stadium, forteresse imprenable ! En dominant La Rochelle (40-24), Montpellier a protégé son invincibilité à domicile en Top 14. Les leaders du Top 14 ont accru leur avance en tête du championnat, alors que le Racing 92, 2e à dix points, affrontera Toulon à 16h50. 

Ping-pong en première période

Après dix minutes de chauffe, les deux équipes ont régalé les spectateurs. Une percée de l'arrière rochelais Romaric Camou a profité au centre Paul Jordaan pour le premier essai du match (11e, 0-7). Un arrière s'illustre, l'autre lui répond. Deux minutes plus tard, Jesse Mogg a mystifié toute la défense rochelaise sur une relance pour égaliser (13e, 7-7). Une bonne combinaison en touche, dans les 22 mètres de Montpellier, a permis aux Rochelais de reprendre l'avantage. Trouvé derrière l'alignement, le demi de mêlée Tawera Kerr-Barlow est allé aplatir sous les poteaux (17e, 7-14).

Cruden met Montpellier devant

Nadolo a remis les pendules à l'heure sur un jeu au pied d'Aaron Cruden. Son coup de pied rasant a été repris par Mogg, qui a décalé le puissant ailier fidjien devant la ligne (24e, 14-14). Cruden n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Le demi d'ouverture néo-zélandais a de nouveau fait parler son pied, avec une passe lobée cette fois pour Frans Steyn. Le centre a retrouvé Louis Picamoles dans l'axe pour mettre Montpellier devant pour la première fois du match (30e, 21-14). 

Deux mauls ont fait la différence

La deuxième période n'a pas offert la même opposition. Maître du jeu, Montpellier a creuser l'écart sur deux mauls. Le premier à la 44e minute, après une touche dans les 22 mètres. Le maul s'est constitué immédiatement et a amené Biscmarck du Plessis dans l'en-but (46e, 28-17). Impuissants sur cette action, les Rochelais ont mieux résisté quelques minutes plus tard. Mais les longues secondes de combat groupé ont finit par profiter à Montpellier et Kelian Galetier (52e, 30-17). Mogg a enfoncé le clou à la 60e, en reprenant un coup de pied astucieux de Pienaar (40-17). Pierre Boudehent a relevé les têtes rochelaises avec un essai en bout de ligne pour conclure une action virevoltante (72e, 40-24). 

Montpellier s'est un peu plus rapproché des demi-finales et pourrait valider son billet dès la semaine prochaine à Toulon. La Rochelle, 6e avec 61 points, affrontera Castres (60 points), concurrent direct pour les barrages. 

Hugo Monier @hgo_mon