Maurice Magnificat absent jusqu'à la fin janvier

Publié le , modifié le

Maurice Manificat, le meilleur fondeur français actuel, victime "d'une fissure du tendon quadricipital (du genou) droit", a indiqué jeudi à l'AFP qu'il serait éloigné de la Coupe du monde "jusqu'à la fin janvier".

 

  "La douleur a commencé juste après la 1re étape de Coupe du monde. Je  pensais que ce n'était pas grand chose. Elle s'est réveillée à Kuusamo (début  décembre) mais jusqu'au Canada (la semaine dernière) l'évolution était  positive", a expliqué à l'AFP Manificat, vainqueur dimanche du skiathlon de  Canmore, dans les Rocheuses canadiennes.

  "A mon retour, j'ai passé une IRM (imagerie à résonance magnétique) et le  verdict a été clair et net, il y a une fissure, un trou de 2 cm au dessus du  genou. Pas de compèt jusqu'à la fin janvier", a ajouté Manificat, vainqueur  dimanche de la deuxième épreuve de sa carrière en Coupe du monde.

  Le natif de Sallanches a précisé qu'il allait quand même "pouvoir  travailler pendant cette période, et notamment en faisant de la muscu et de la  natation. Dans 10 jours, je vais même pouvoir skier tous les 2-3 jours sur du  plat en forçant sur les bras."

  Cet arrêt signifie que le Haut-Savoyard de 26 ans manquera une  demi-douzaine d'étapes de la Coupe du monde, notamment le Tour de ski qui  débute le 29 décembre à Oberhof (Allemagne), abandonnant du même coup toute  prétention au classement général de la Coupe du monde.

  Il devrait en revanche être rétabli pour le "gros objectif de (sa) saison",  les Championnats du monde de Val di Fiemme (Italie) du 20 février au 3 mars.

AFP