Ski cross: Chapuis maître sur sa piste

Publié le , modifié le

Jean-Frédéric Chapuis, champion olympique et du monde de skicross, a inauguré jeudi après-midi le stade de Val Thorens portant son nom, une heure après avoir réalisé sur la piste le scratch des qualifications de l'épreuve de Coupe du monde programmée vendredi. "Ce ne sont que les qualifications. Le plus dur reste à faire", a-t-il souligné. "Ca fait trois ans que Val Thorens organise des compétitions. Vu que j'habite juste en face, on va dire que je connais la piste par coeur. Après, d'année en année, elle change en fonction des modules que +Val Tho+ met en place", a expliqué le médaillé d'or des JO de Sotchi.

Pour cette inauguration, Chapuis était accompagné par Arnaud Bovolenta et  Jonathan Midol. Le trio est inséparable depuis son triplé historique aux jeux  Olympiques. "J'ai toujours un peu mal aux genoux. Ce n'est pas rentré totalement dans  l'ordre. Sur les skis, ça ne me gêne pas trop. C'est l'essentiel. Après,  j'espère que ça va rapidement passer pour m'entraîner comme je le souhaite", a  ajouté Chapuis. Midol est passé à côté de son run, perdant de la vitesse après une  réception de saut mal assurée. Seulement 43e à deux secondes du temps de  référence, le skicrosser du Grand Bornand ne s'est pas qualifié. Son frère  cadet Bastien, victime d'un grave accident en décembre 2013, a signé le 4e  temps. Dans la matinée, trois Françaises s'étaient qualifiées dans le sillage de  la favorite canadienne Marielle Thompson. Val Thorens organise une seconde étape de Coupe du monde samedi.