Ski de bosses - Perrine Laffont : "J'en avais marre du ski"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Christian Choupin
Perrine Laffont
Perrine Laffont recharge les batteries... | DR

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La "reine" du ski de bosses, Perrine Laffont, a réalisé une saison de "folie" en remportant huit courses sur dix cette année et en s'adjugeant un nouveau globe de la discipline. Épidémie de Covid-19 oblige, la Française est retournée dans son Ariège natal et attend la suite. À cette occasion, pour France tv sport, elle se confie sur la situation actuelle, sur sa saison et sur la suite de sa carrière.

Perrine, vous êtes où en ce moment ? Comment cela se passe pour vous ?
Perrine Laffont : "Je suis rentrée chez moi dans les Pyrénées, plus précisément en Ariège. Les dernières courses de coupe du Monde de ski de bosses ont été annulées. La saison est terminée. J'ai coupé le sport. Je me repose. Et je prends mon mal en patience..."

Vous avez réalisé une saison de folie ! Vous qui vous vous demandiez si vous alliez faire cette saison... finalement c'est pas trop mal ?
P. L : "C'est vrai qu'il y a pire comme saison. Le fait d'avoir un peu oublié les résultats, d'avoir pensé un peu plus à mon plaisir, mon bien-être, m'a permis de me mettre moins de pression, moins d'attente sur mes épaules. J'étais plus libérée sur les skis. Je sais que quand j'opte pour cette option, ça marche. La preuve cette saison..."

C'est vrai que que vous aviez envie de faire une page blanche cette saison, de ne rien faire ? C'était une décision que vous vouliez mettre à profit ?
P. L : "C'est vrai, j'en avais marre du ski et marre de voyager. Je n'avais plus le goût à la compétition. Je ne pouvais plus continuer comme cela. Je me disais 'si ça continue, je vais faire un burn out'... J'en ai parlé à mes docteurs, à mes préparateurs physiques, à mes entraîneurs et à mon entourage. Nous nous sommes serrés les coudes. On a essayé un peu de reprogrammer mon entraînement, de l'alléger un petit peu, pour que je puisse petit à petit reprendre du plaisir. Puis, j'ai repris goût à l'entraînement. Cela s'est fait naturellement parce que je suis également super bien entourée..."

à voir aussi Ski acrobatique: Perrine Laffont remporte la coupe du monde de bosses Ski acrobatique: Perrine Laffont remporte la coupe du monde de bosses

Vous terminez la saison avec un nouveau globe, c'est tout de même le troisième d'affilée. A l'image de Martin Fourcade, vous pouvez durer encore des années au plus haut niveau. Vous vous rendez compte que vous êtes quasiment considérée comme une "reine" dans le monde du sport ?
P. L : "Non. Pas trop. J'en suis consciente mais je suis toujours une éternelle insatisfaite. J'aime toujours progresser. Après, je me dis : 'c'est bien, j'ai cinq globes, une médaille olympique'. Mais cette saison, je me suis tellement régalée à skier, à faire des compétitions que cela me pousse à continuer des années. Si je continue à avoir des résultats, tant mieux. Mais pour moi c'est le plaisir avant tout."

Maintenant, que va-t-il se passer ? Dans ces conditions, ce n'est pas évident. Vous allez élaborer un nouveau programme avec votre coach ?
P. L : "Notre saison est terminée. Nous sommes à l'arrêt complet. En général, à la fin d'une saison, j'aime bien couper et bien récupérer physiquement et mentalement. Donc, pour les prochaines semaines, cela ne me pose pas trop de problèmes. Après, si le confinement continuait à durer, cela serait un peu plus compliqué... On verra dans quinze jours comment la situation évolue." 

Christian Choupin