La snowboardeuse Julie Pomagalski est morte dans une avalanche

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Julie Pomagalski
A.JOSCH / AFP | L'ancienne championne du monde de snowboardcross est décédé mardi 23 mars dans une avalanche.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Julie Pomagalski avait fait les beaux jours du snowboard français durant les années 2000. L'ex-championne du monde de snowboardcross est décédée mardi 23 mars dans une avalanche en Suisse à l'âge de 40 ans. La Française pratiquait également le slalom parallèle et le géant parallèle.

Julie Pomagalski avait tout raflé en snowboard : championne du monde de snowboardcross, vice-championne du monde de géant parallèle et vainqueure du classement général de la Coupe du monde. Elle avait toujours toujours rêvé de pratiquer plusieurs disciplines. Elle l'a réalisé. Avec Isabelle Blanc et Karine Ruby, elles formaient au début des années 2000 le trio magique du snowboard français. La snowboardeuse, âgée de 40 ans, s'est éteinte mardi 23 mars dans une avalanche en Suisse, a-t-on appris auprès de l'entourage de l'ex-championne.

"Pour des raisons encore inconnues, une plaque de neige s'est détachée", emportant trois des quatre membres du groupe venu de France, explique la police du canton suisse d'Uri. "Légèrement blessée", l'une des victimes a pu être dégagée, alors que les deux autres "ont été complètement ensevelies".
 

L'enfant de Méribel avait débuté sa carrière sur les chapeaux de roue. En 1999, alors âgée d'à peine 18 ans, Julie Pomagalski était sacrée championne du monde de snowboardcross sur les pentes accidentées de Berchtesgaden (en Allemagne). En 2002, elle participait à ses premiers Jeux Olympiques, à Salt Lake City, et terminait à la 6e place du géant parallèle.

Neuf victoires en Coupe du monde

Un an plus tard, elle avait terminé deuxième aux championnats du monde de slalom parallèle à Kreischberg (Autriche). Elle est également vainqueure du classement général de la Coupe du monde de snowboard en 2004 et deuxième du classement général de la Coupe du monde de snowboard 2006. Au total, la Française comptabilise neuf victoires dans les épreuves de Coupe du monde. Son seul regret : ne jamais être parvenue à décrocher une médaille d'or olympique.

La Française avait mis un terme à sa carrière en 2007,  juste après les championnats du monde de snowboardcross où elle avait terminé 6e. Diplômée de l'EM Lyon, sa conversion était tout assurée. Julie Pomagalski était revenue aux sources de son enfance et gérait, entre autres, l'école de ski Prosneige située à Meribel.

"Julie était une grande championne, un modèle. Elle avait tout le temps le sourire, même dans la défaite, toujours la pêche. Dès qu'elle avait un peu le temps, elle allait faire de la rando et rider", expliquait mardi soir Déborah Antonioz, vice-championne olympique de snowboardercross en 2010, interrogée par France Bleu Pays de Savoie.

France tv sport francetvsport