Kvitfjell : Mayer s'impose devant Kilde, qui reprend les commandes du général à Pinturault

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Aleksander Aamodt Kilde
Aleksander Aamodt Kilde | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C’est un joli coup réalisé par Aleksander Aamodt Kilde. Le skieur norvégien a profité de la descente de Kvitfjell ce samedi pour reprendre la tête du classement général de la Coupe du monde à Alexis Pinturault, qui a terminé au-delà de la 30e place. Deuxième du jour derrière l’Autrichien Matthias Mayer, le Norvégien pourra regretter les 14 centièmes qui le séparent de la victoire. Ce résultat le prive de 20 points supplémentaires qui pourraient compter en fin de saison. Le Suisse Carlo Janka a complété le podium (+0’37).

Il l’avait cochée sur son calendrier comme l’ultime occasion de frapper un grand coup dans la course au gros globe de la Coupe du monde. Aleksander Aamodt Kilde n’a pas manqué son rendez-vous avec la descente de Kvitfjell, mais pourra repartir de la station du comté d’Oppland avec quelques regrets. Deuxième du jour derrière Matthias Mayer, le Norvégien est passé à 14 centièmes d’une victoire qui lui aurait permis de prendre une marge conséquente sur Alexis Pinturault au général. Le Français, qui n'avait plus pris part à une descente depuis sept ans, n'a pas réussi son pari de prendre quelques points. Il termine en effet 32e.

à voir aussi Coronavirus : Les finales de Coupe du monde de ski alpin à Cortina d'Ampezzo annulées Coronavirus : Les finales de Coupe du monde de ski alpin à Cortina d'Ampezzo annulées

Qui succédera à Marcel Hirscher ? La question est sur toutes les lèvres et la réponse pourrait être connue plus vite que prévu, les finales de Coupe du monde prévues à Cortina Ampezzo (Italie) ayant été annulées en raison de l’épidémie de Covid-19. Engagé dans un duel effréné avec Alexis Pinturault pour le gros globe, Aleksander Aamodt Kilde a bien cru tenir sa deuxième victoire de la saison, avant de déchanter. Meilleur temps provisoire après un run impeccable, le Norvégien a vu la surprise Matthias Mayer lui voler la vedette à domicile. 

Kilde a cru à la victoire

Le champion olympique de Sotchi a réalisé une descente magnifique - quasi parfaite - pour prendre la tête d’un cheveu, 14 centièmes de seconde devant Aleksander Aamodt Kilde. De quoi refroidir les ardeurs du public de Kvitfjell, massé dans les tribunes de la station norvégienne pour soutenir le nouveau leader du classement général. Cet écart infime a de grandes conséquences, puisqu’une victoire aurait offert 20 points supplémentaires au natif de Baerum au général. Il reprend tout de même le dossard de leader à Alexis Pinturault, qui a donc terminé très loin.

“En temps normal, Kvitfjell, je n’y mettrais jamais les pieds” avait assuré le skieur de Courchevel cette semaine. “Mais c’est juste le contexte qui fait que ce serait bête de ne pas tenter cette chance”. Obligé de marquer le plus de points possibles pour espérer succéder à Marcel Hirscher, le Français a pris la décision de tenter sa chance sur la descente pour la première fois depuis 2012.

Plus habitué au slalom et au géant, "Pintu" a eu toutes les peines du monde à s’exprimer, d’autant qu’il s’élançait avec le dossard 31. En manque de vitesse et sans rythme, il a terminé loin, très loin du vainqueur du jour, à plus de deux secondes. Pas de miracle donc pour le Français, qui ne marque aucun point dans la course au gros globe mais espère bien se rattraper dès dimanche, sur le super-G. 

Deux Tricolores ont tout de même terminé aux alentours du top 10. Nicolas Raffort (9e), et Maxence Muzaton (11e) ont signé de belles performances. Quatrième du jour, le Suisse Beat Feuz est assuré de décrocher le petit globe de la spécialité avec plus de 600 points au compteur.