Marcel Hirscher 2019 Åre
Marcel Hirscher | AFP

Mondiaux d'Åre : Marcel Hirscher intouchable sur le slalom, Alexis Pinturault rate le podium

Publié le , modifié le

Marcel Hirscher a remporté le slalom des championnats du monde d'Åre pour signer son troisième titre mondial dans la discipline. Il a devancé ses deux compatriotes Michael Matt (+0.65) et Marco Schwarz (+0.76). Alexis Pinturault, deuxième de la première manche, termine au pied du podium.

Il n'a jamais tremblé. Marcel Hirscher a dominé de bout en bout les deux manches du slalom des championnats du monde d'Åre. En Suède, il a remporté son troisième titre mondial dans la discipline. L'Autrichien a devancé ses deux compatriotes Michael Matt (+65 centièmes) et Marco Schwarz (+76 centièmes).  

Hirscher a géré, Pinturault a craqué

Diminué par une grippe vendredi, le patron du slalom mondial avait dû "se contenter" d'une médaille d'argent sur le géant. Presque un affront pour Hirscher, qui a fait la différence dès la première manche aujourd'hui. Avec 2 secondes et 16 centièmes d'avance, il n'a eu qu'à gérer son deuxième passage pour s'offrir l'or. Presque aussi stratosphérique en première manche et seul skieur à moins d'une seconde d'Hirscher (+0.56), Alexis Pinturault a vu le podium s'envoler après une faute au passage d'une porte à mi-parcours. Il a finalement terminé 4e, à seulement 17 centièmes d'une médaille. 

Stenmark égalé

Marcel Hirscher remporte son cinquième titre mondial, sa neuvième médaille en individuel. A seulement 29 ans, il égale la légende Ingemar Stenmark chez lui. Le Suédois avait remporté cinq médailles d'or en slalom et géant entre 1978 et 82, l'épreuve de 1980 étant à l'époque combinée avec les Jeux Olympiques de Lake Placid. Stenmark conserve toujours le record de victoires en Coupe du monde, du haut de ses 86 succès. Avec la retraite imminente de l'Américaine Lindsey Vonn, finalement bloquée à 82 victoires, Marcel Hirscher est le favori pour effacer cette marque mythique. Victorieux à 68 reprises, l'Autrichien doit encore s'imposer 16 fois pour rattraper l'empereur du slalom. Il faudra pour cela résister aux envies de retraite précoce qui titillent Hirscher. 

Noël n'avait "pas les armes"

Clément Noël n'a pas réussi une exceptionnelle remontée, parti avec moins d'une seconde de retard sur la 3e place après une première manche compliquée. Comme lors de la première manche, la révélation du ski français a eu du mal à rentrer dans sa course. Malgré de bonnes sensations dans le mur final, il échoue à la 7e place (+1.09). "Dans la 2e manche, j'engage tout ce que je peux, je donne tout ce que je peux mais je ne suis pas à l'aise, a réagi Noël à l'arrivée. Aujourd'hui, je n'avais pas les armes pour lutter avec ceux de devant. Sur ce type de piste j'ai encore beaucoup à bosser. Je suis content de la deuxième manche même si le résultat global est décevant. C'est une prise d'expérience, mais je n'étais pas forcément là pour prendre de l'expérience, mais pour faire une médaille. Je n'ai pas réussi aujourd'hui."

Suisse et Norvège dominent le classement final

Ce succès évite à l'Autriche de repartir de Suède sans aucun titre, malgré sept podiums (quatre médailles d'argent, trois de bronze). La Suisse et la Norvège se partagent la tête du classement avec deux titres, une médaille d'argent et une de bronze. Les Etats-Unis suivent avec deux succès, signés Mikaela Shiffrin en Super-G et slalom, et deux médailles de bronze. Les Bleus terminent 5e grâce aux deux médailles d'Alexis Pinturault, titré en combiné, et à la 3e place de Johan Clarey en Super-G.