Gregor Schlierenzauer
Gregor Schlierenzauer | SAMUEL KUBANI / AFP

La Tournée des Quatre Tremplins, un must

Publié le , modifié le

Le Polonais Kamil Stoch, homme en forme de cette fin d'année, va tenter de mettre un terme au règne de l'Autrichien Gregor Schlierenzauer, vainqueur des deux dernières Tournées des Quatre Tremplins de saut à skis dont l'édition 2013/2014 débute ce dimanche à Oberstdorf. Deux fois victorieux et deux fois deuxième à Engelberg et Titisee ces deux dernières semaines, alors que son rival marquait le pas après un excellent début de saison, Stoch est arrivé plein de confiance dans la station bavaroise.

"C'est un sentiment extraordinaire d'être au centre des attentions et  d'être considéré comme le favori", a estimé le Polonais de 26 ans, champion du  monde l'hiver dernier sur le grand tremplin de Val di Fiemme, reconnaissant que  l'ensemble du Top 10 mondial était "en grande forme et capable de l'emporter."

Stoch défie Schlierenzauer

Pour Schlierenzauer, qui talonne actuellement Stoch à la deuxième place du  classement général de la Coupe du monde, une troisième victoire consécutive  serait synonyme d'exploit historique, réalisé à une seule reprise dans  l'histoire de la Tournée, par le Norvégien Bjorn Wirkola entre 1967 et 1969. "C'est nouveau pour moi d'être l'unique Autrichien parmi les favoris", a  regretté Schlierenzauer, qui dominait en 2012 un podium 100% autrichien avec  Thomas Morgenstern et Andreas Kofler. "Mais ce n'est pas important car le saut  à skis est avant tout un sport individuel", a-t-il ajouté.

Morgenstern, champion olympique et vainqueur de la Tournée 2011, a confirmé  samedi sa participation à la compétition, deux semaines après une lourde chute  mais ne devrait pas jouer les premiers rôles dans la 62e Tournée des Quatre  Tremplins qui, après Oberstdorf, fera étape à Garmisch-Partenkirchen (le 1er  janvier), Innsbruck (4 janvier) et Bischofshofen (6 janvier). Parmi les outsiders, le Norvégien Anders Bardal tentera de remporter une  étape de la légendaire épreuve, après des années d'insuccès et un bon début de  saison qui lui permet de pointer aujourd'hui à la troisième place du général.

Enfin, le plus grand rival de Stoch pourrait bien se trouver au sein de sa  propre équipe en la personne de Jan Ziobrio, 22 ans, surprenant vainqueur à  Engelberg, il y a une semaine, de sa première épreuve de Coupe du monde, puis  encore troisième le lendemain.

AFP

Saut à Skis