Ski de fond Mondiaux
Le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (à gauche), le Russe Sergey Ustiugov (au centre) et le Suisse Dario Cologna (à droite) : trois favoris des épreuves de ski de fond des Mondiaux de Lahti (Finlande). | Giuseppe Cacace / AFP

Les armadas allemande et scandinave prêtes à dominer les Mondiaux de ski nordique à Lahti

Publié le , modifié le

Les championnats du monde de ski nordique s'ouvrent aujourd'hui à Lahti, en Finlande. Fond, saut et combiné, il y en aura pour tous les goûts jusqu'au dimanche 5 mars. Si les forces en présence sont différentes selon les disciplines, certaines nations et certains athlètes sont attendus. En fond, les armadas russe et scandinave devraient dominer assez nettement la concurrence alors qu'en combiné, l'Allemagne paraît imbattable. C'est plus aléatoire en ce qui concerne les épreuves de saut.

En fond, la Norvège compte sur Sundby et la revenante Bjorgen

Entre relais et courses individuelles, 12 titres seront décernés en ski de fond. Chez les hommes, on se dirige vers un duel resplendissant entre le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, en tête de la Coupe du Monde cette saison, et le Russe Sergey Ustiugov, vainqueur de six des sept étapes du dernier Tour de ski. Les deux autres stars de la discipline, Petter Northug (13 fois champion du monde) et le Suisse Dario Cologna (triple champion olympique), ne participeront eux qu'à deux épreuves lors de ces Mondiaux. Outsider, le Français Maurice Manificat, brillant 4e du Tour de ski le mois dernier, tentera d'emmener le clan tricolore dans son sillage à la quête de médailles.

 

 

Chez les femmes, la Norvège devrait être seule au monde avec Heidi Weng et Ingvild Flugstad Ostberg qui occupent les deux premières places de la Coupe du Monde. Mais attention ! Leur légendaire compatriote, Marit Björgen (22 médailles mondiales et 6 titres olympiques), est de retour après son congé maternité. A 36 ans, elle semble plus motivée que jamais... 

Après une longue pause dans sa carrière, l'expérimentée Marit Björgen (au centre) compte bien rivaliser avec ses compatriotes norvégiennes, Ingvild Flugstad Ostberg (à gauche) et Heidi Weng (à droite).
Après une longue pause dans sa carrière, l'expérimentée Marit Björgen (au centre) compte bien rivaliser avec ses compatriotes norvégiennes, Ingvild Flugstad Ostberg (à gauche) et Heidi Weng (à droite).

L'Allemagne de Frenzel et Rydzek pour une démonstration sur le combiné

A eux deux, ils ont remporté 15 des 19 manches de cette saison de Coupe du Monde. Avantage à Johannes Rydzek avec huit succès, un de plus que son ami et rival Eric Frenzel. Ces deux hommes ne devraient pas se louper à Lahti. Le collectif allemand est d'ailleurs impressionnant puisque Fabian Riessle et Björn Kircheisen ont également remporté une épreuve chacun dernièrement. Seul athlète en mesure de défier le collectif allemand, le Japonais Akito Watabe reste sur une victoire lors de la dernière manche de Coupe du Monde le 12 février dernier. Histoire de redonner un peu de suspense...

 

 

Le saut de la jeunesse pour contester Kamil Stoch

Vainqueur de la Tournée des 4 TremplinsKamil Stoch est l'homme à battre cette saison. Double champion olympique mais 'seulement' une seule fois champion du monde, le Polonais devra se méfier d'un jeune prodige. A 17 ans, le Slovène Domen Prevc vient de signer ses trois premiers succès en Coupe du Monde et semble dans une forme incroyable. A Lahti, l'élève espère bien dépasser le maître... Sara Takanashi n'est pas beaucoup plus âgée (20 ans) mais elle compte déjà plus de 40 succès dans sa carrière et domine la discipline depuis près de cinq ans. Problème, la Japonaise n'a jamais été sacrée championne du monde en individuel. Une anomalie à corriger !

 

 

Fabien Mariaux