Jean-Baptiste Grange
Le slalomeur français Jean-Baptiste Grange | REUTERS - MICHAEL BUHOLZER

Grange de retour parmi les géants en Italie

Publié le , modifié le

Opéré en mars pour la deuxième fois du genou droit, Jean-Baptiste Grange fait son retour en Coupe du monde lors du slalom en nocturne de Madonna di Campiglio, ce soir.

Cela fait partie de la carrière d'un athlète de haut niveau. Et Jean-Baptiste Grange commence à avoir l'habitude de revenir de blessure. Après avoir conquis le Globe de Cristal du slalom en 2009, il avait dû rater les Jeux Olympiques de Vancouver en 2010, pour être opéré du genou. En 2011, il était devenu champion du monde de slalom, avant de connaître une saison suivante perturbée par des douleurs au dos, et finalement une deuxième opération du genou droit. A deux mois des Championnats de monde de Schladming, le skieur de Valloire reprend le chemin de la Coupe du monde. Après avoir repoussé sa rentrée à Val-d'Isère, puis pris part à une manche de Coupe d'Europe voici une semaine, il revient parmi les meilleurs.

Pas d'objectif

"Disons que j'ai déjà tous les repères et les armes pour être compétitif", avoue-t-il. "Maintenant, je sais très bien que je ne suis pas à 100 %. Après, on  verra. Si ce que j'ai à faire, ce n'est pas encore pour gagner, je ferai ce que  j'ai à faire pour être 15e. Je n'ai pas envie de me mettre d'objectif." En plus, Jean-Baptiste Grange débute par une épreuve très spécifique. A Madonna di Campiglio, le slalom se déroulera en nocturne, modifiant forcément les repères et l'ambiance autour de l'épreuve. Et cette piste n'a plus été empruntée par le grand cirque blanc de la Coupe du monde depuis 7 ans. Comme beaucoup d'autres, le Français ne l'a jamais skié en compétition. C'est ici qu'il va reprendre place dans le gotha du ski mondial. C'est ici que le légendaire Ingemar Stenmark, l'homme aux 86 succès, a construit une partie de son palmarès, s'imposant à huit reprises donc cinq fois en slalom, raflant son premier succès à seulement 19 ans.

C'est ici que "JB" va croiser le chemin de Hirscher, leader de la Coupe du monde avec six podiums en sept épreuves techniques, Myhrer, le détenteur du Globe de Cristal de la spécialité, ou les autres ténors du slalom, parmi lesquels sont compatriote Alexis Pinturault, vainqueur à Val-d'Isère. Lorsqu'il était revenu de sa première opération du genou, Jean-Baptiste Grange avait remporté son premier slalom à Levi. Mais il avait alors plus de préparation.