FFS: Vion réélu président

Publié le , modifié le

Réélu dimanche président de la Fédération française de ski (FFS), Michel Vion a annoncé que les objectifs de son nouveau mandat seraient de décrocher une vingtaine de médailles aux prochains Jeux Olympiques et d'augmenter le nombre de licenciés.

Président de la FFS depuis juin 2010, et seul candidat à sa réélection, Michel Vion a recueilli 100% des suffrages exprimés lors de l'assemblée générale de la fédération qui se tenait dimanche à Chambéry. "Waou, quelle confiance! Je vais devoir être à la hauteur", a réagi l'ex-skieur, champion du monde de combiné en 1982, à l'annonce des résultats. Il a indiqué à la presse qu'un de ses premiers axes de travail pour les quatre ans à venir serait de "continuer à performer avec nos athlètes, avec les équipes de France" car "c'est la vitrine de notre fédération".

A ce titre, l'objectif de la FFS fixé par son directeur technique national, "c'est d'arriver à 20 médailles" aux Jeux d'hiver 2018, en Corée du Sud, soit cinq de plus qu'aux JO de Sotchi, a-t-il précisé. Parmi ces 20 médailles, la FFS vise sept médailles d'or. "L'ambition est sérieuse, elle n'est pas démesurée. C'est bien de partir avec un objectif chiffré en terme sportif", a estimé M. Vion. L'autre axe de travail du nouveau mandat, "c'est le plan de développement pour reconquérir des licenciés, pour que des skieurs loisirs nous rejoignent dans nos clubs", a-t-il dit.

Depuis cinq ans, le nombre de licenciés de la FFS, compris entre 130.000 et 135.000 adhérents, baisse ou augmente légèrement en fonction de l'enneigement. "On ne peut se satisfaire d'un nombre de licenciés stable", a estimé M. Vion, en évoquant le développement "d'offres attrayantes", ne concernant pas uniquement le ski alpin mais aussi "d'autres méthodes de glisse".

AFP