Slalom géant d'Alta Badia : Hirscher avec facilité, Fanara et Pinturault complètent le podium

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Dorangeon
Hirscher Fanara Pinturault

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Autrichien, auteur d'une première manche parfaite, a remporté aisément le slalom géant d'Alta Badia, ce dimanche en Italie. Parti avec quasiment une seconde d'avance sur son premier poursuivant, le leader de la Coupe du monde a géré son avance pour obtenir un troisième succès cette saison. Thomas Fanara et Alexis Pinturault finissent deuxième et troisième, grâce à une seconde manche aboutie. Ils permettent au clan français d’enfin décrocher un podium dans cette Coupe du monde.

Quatre courses, trois victoires et une deuxième place. Les résultats parlent d'eux-mêmes. Marcel Hirscher affirme sa position de meilleur skieur du monde. Ultra dominateur en première manche (94 centièmes d'avance sur le deuxième, Olsson), plein d'assurance lors de la seconde, le tenant du titre du gros globe de cristal s'est adjugé le slalom géant d'Alta Badia, ce dimanche. 

Avec ce succès net et sans bavure, Marcel Hirscher enchaîne une sixième victoire sur la piste de Gran Risa, jugée compliquée par sa pente extrême. Que des premières places en géant depuis 2013 sur cette neige italienne. Le dernier à avoir empêcher le skieur de 29 ans de s'imposer à Alta Badia est Ted Ligety. Ce dimanche, l'Américain n'a pas passé la ligne d'arrivée lors de la première manche. 

Fanara finit en trombe, Pinturault appliqué

Derrière l'ogre autrichien, deux Français ont brillé. Thomas Fanara tout d'abord. Pour sa dernière fois à Alta Badia, le Tricolore, 14e au terme de la première manche, a réalisé la troisième temps de la seconde manche. Un chrono de haute-volée qui lui a permis d'occuper la tête du classement jusqu'au passage de Marcel Hirscher, qui finit avec 2'53 d'avance. Du jamais vu à Alta Badia.

Fanara a également profité des mauvais passages des skieurs partis après lui. Plusieurs se sont délités, la faute à cette piste difficile à manier, à l'image d'Henrik Kristoffersen, 22e temps de la seconde manche (14e au final). Décrochant une belle deuxième place, Thomas Fanara n'est pas le seul Français à monter sur la boite. Alexis Pinturault s'est montré solide lors de la seconde manche pour ravir la troisième place. Il finit à 16 centièmes de son compatriote. Les deux Tricolores apportent le premier podium au clan bleu, jusque là en berne. Mais aucun des deux ne pouvait inquiéter Marcel Hirscher, tant l'Autrichien parait intouchable en ce début de saison.

Coupe du Monde de Ski Alpin