Marcel Hirscher
Marcel Hirscher | FABRICE COFFRINI / AFP

Slalom de Wengen : 53e victoire en Coupe du Monde pour Marcel Hirscher

Publié le , modifié le

Intouchable Marcel Hirscher ! Vainqueur des quatre derniers slaloms de la saison, l’Autrichien a réussi la passe de cinq en s’imposant ce dimanche sur la piste de Wengen. Il devance le Norvégien Henrik Kristoffersen (+0.93) et le Suédois Andre Myhrer (+1.72) pour s'offrir un 53e succès en Coupe du Monde, le 25e en slalom. Alexis Pinturault, seul français dans le top 10, termine 8e.

Anomalie réparée pour Marcel Hirscher. Du haut de ses désormais 25 victoires en slalom, aucune n’avait été obtenue sur la piste suisse de Wengen. C’est dorénavant chose faite pour l’Autrichien, qui aura dominé son sujet lors des deux manches. Déjà impérial ce matin, Hirscher a de nouveau fait preuve d’une facilité déconcertante lors de la deuxième manche pour aller chercher un cinquième slalom consécutif cette saison. Une première depuis Giorgio Rocca, en décembre 2005-janvier 2006.

Hirscher se rapproche de Maier

Une machine à gagner qui aura de nouveau laissé les miettes à la concurrence, reléguant ses principaux adversaires à près d'une seconde. Henrik Kristoffersen signe un 6e podium en autant de slalom cette saison (2e, +0.93) alors qu'Andre Myhrer complète le podium (+1.72). Marcel Hirscher signe ainsi un dixième podium cette saison pour huit victoires, et grignote un peu plus sa légende dans l’histoire du ski. Le skieur autrichien culmine désormais à 53 succès en Coupe du Monde, à une marche d’égaler son célèbre compatriote Hermann Maier (54). Un monstre de constance à 28 ans.

Pinturault seul français dans le top 10

Face à la machine Hirscher, le clan français n'a rien pu faire. Décevant lors de la première manche, Alexis Pinturault n'a rien pu faire et termine 8e, à plus de trois secondes du vainqueur du jour (+3"28). Julien Lizeroux (13e, +3"79) et Jean-Baptiste Grange (16e, 3"93) n'ont pas pu faire mieux alors que Victor Muffat-Jeandet, 9e à l'issue de la première manche, se place finalement 17e (+4"19). 

Mathieu Aellen

Coupe du Monde de Ski