Ski - Saalbach (Géant) : La surprise Kranjec, Hirscher tombe de haut, Faivre sur le podium

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Marcel Hirscher

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce Géant de Saalbach aura été épique de bout en bout ! Alors qu'il restait sur 18 podiums consécutifs en Coupe du monde du Géant, Marcel Hirscher est tombé de son piédestal ! Contre toute attente, Zan Kranjec s'est imposé alors que l'Autrichien n'a pas réussi à accrocher le podium, une première depuis très longtemps. Un peu éteint en première manche, les Français ont été irrésistibles en seconde à l'image de Mathieu Faivre, finalement sur le podium.

L'histoire se joue à quelques détails, comme on le dit souvent. À la base, cette épreuve de Saalbach-Hinterglemm ne devait pas avoir lieu ce mercredi 19 décembre. Elle ne devait même pas exister. En remplacement du Géant d'ouverture de Sölden, cette course nous aura tenu en haleine du début à la fin. Et de quelle manière ! Le Maître absolu, Marcel Hirscher, arrivait en pleine confiance, fort de ses trois victoires consécutives sur quatre sorties cette saison dans la spécialité. Mais pour la première fois depuis le 19 mars 2016 et les finales de la Coupe du monde à Saint-Moritz, l'Autrichien (6e, +0.77) n'est pas parvenu à monter sur la boîte... Alors qu'il restait sur 18 podiums consécutifs en Géant ! Autrement dit, le tracé hyper long et ultra physique de Saalbach sera, sans aucun doute, un moment fort de cette saison toujours plus excitante. Et nul doute que l'homme aux 62 victoires en Coupe du monde saura, dès demain à l'occasion du slalom, trouver la bonne formule pour remettre les pendules à l'heure.

Faivre, la remontée fantastique

Excitante, cette course l'a donc été de la première manche jusqu'au départ de Matts Olsson dans la seconde. Le Suédois, le plus fort en fin de matinée, a craqué sous la pression, partant à la faute en milieu de tracé. Preuve de la difficulté des 448m de dénivelé, Manuel Feller, deuxième après la première manche, est également sorti. Pour autant, certains ont su dompter la neige autrichienne. Sur une piste de plus en dégradée, le Slovène Zan Kranjec, 4e ce matin, a développé un ski fluide et très efficace pour signer sa première victoire en carrière en Coupe du monde.

Derrière, le Suisse Loic Meillard (+0.19) a assuré sa deuxième position alors que Mathieu Faivre a sorti une manche de mammouth pour passer de la huitième place à la dernière disponible sur le podium (3e, +0.50). Les autres skieurs tricolores ne déméritent pas non plus : Thomas Fanara (5e, +0.72) n'était pas loin du podium tout comme Alexis Pinturault (+0.83), finalement septième derrière Hirscher.

Coupe du Monde de Ski Alpin