Marcel Hirscher

Ski alpin/Slalom : Marcel Hirscher s'impose à Levi, Jean-Baptiste Grange dans le top 5

Publié le , modifié le

Pour la première course de la saison de Coupe du monde ce dimanche, Marcel Hirscher a repris ses bonnes habitudes en dominant le slalom de Levi, en Finlande. Leader au terme de la première manche, l'Autrichien, sept fois vainqueur du gros globe de cristal, a conservé son avance. Il devance Henrik Kristofferssen (+0'09). Jean-Baptiste Grange a fini cinquième, alors que les autres Français ont pêché, ne finissant pas la course.

Les hommes attendaient impatiemment le début de leur saison. Trois semaines après le géant annulé à Solden (les femmes avaient tout de même pu terminer la course), les skieurs ont pu enfin se montrer en compétition lors du slalom de Levi, en Finlande ce dimanche. 

Et le patron de la discipline semble déjà prêt. Cinq fois vainqueur du globe de la spécialité, Marcel Hirscher s'est adjugé la première victoire de la saison, la 59eme de sa carrière. Auteur d'une première manche sérieuse, il avait pris la tête, avec sept centièmes d'avance sur Henrik Kristofferssen. Mais l'Autrichien a répondu à l'énorme seconde manche de son rival norvégien. Mis sous pression, le skieur de 29 ans n'a pas tremblé en signant le meilleur temps de cette seconde manche, comme il l'avait fait lors de la première. 

Désillusion pour Muffat-Jeandet, Noël et Pinturault

Côté français, la bonne nouvelle vient de Jean-Baptiste Grange. Le vainqueur de la discipline en 2009 a réalisé une course de haute volée en finissant cinquième. Absent d'un top 10 depuis Wengen en 2016, le Français a réussi à intégrer les dix premières places grâce à une seconde manche quasi parfaite. Le troisième temps de cette seconde manche. 

Pourtant il n'était pas le Tricolore le plus attendu. Alexis Pinturault, tout d'abord n'a pas terminé la course. Lui qui disait rongé son frein après l'annulation du géant de Solden, a été poussé à la faute pour cette première de l'année. Le Français, skieur de Courchevel, s'est fait avoir sur un mouvement de terrain, le faisant sortir, dès la première manche. 

Clément Noël et Victor Muffat-Jeandet ont aussi été victimes d'une sortie, lors de la seconde manche. Respectivement troisième et quatrième avant d'aborder la dernière descente, les deux Français ont commis la même erreur en fin de parcours, piégé par le profil de la piste. Tous deux ont manqué une porte, leur faisant perdre toute leur avance. Ils finissent 26e et 25e. Le dernier Français engagé dans la seconde manche, Julien Lizeroux termine 13e. 

Théo Dorangeon @@jusdorangeon