Shiffrin

Ski alpin / Saint Moritz : Mikaela Shiffrin enchaîne une deuxième victoire en super-G

Publié le , modifié le

Mikaela Shiffrin est en train de s'imposer en patronne du super-G mondial. Après sa première victoire dans la discipline la semaine dernière à Lake Louise (Canada) l'Américaine a doublé la mise à Saint-Moritz (Suisse) samedi pour conforter sa place de leader du classement de la discipline et du général. C'est déjà sa 4e victoire de la saison. Lara Gut-Behrami (+0"28) et Tina Weirather (+0"42) complètent le podium. Côté tricolore, en l'absence de Tessa Worley, forfait, c'est Tiffany Gauthier qui signe la meilleure performance (provisoire) avec une 19e place (+2"38).

Une semaine après avoir ouvert son compteur dans la spécialité, l'Américaine Mikaela Shiffrin s'est de nouveau imposée samedi dans le super-G de St-Moritz (Suisse). La double lauréate du classement général de la Coupe du monde, déjà dominatrice à Lake Louise, a signé un chrono de 1"11. Jusqu'alors reine incontestée du slalom, l'Américaine qui brille déjà depuis plusieurs saisons en géant repousse aussi désormais la concurrence sur la vitesse, profitant des absences de plusieurs spécialistes comme sa compatriote Lindsey Vonn, qui se remet d'une blessure à un genou ou l'Italienne Sofia Goggia, elle aussi blessée. Shiffrin qui s'est déjà imposée dans toutes les disciplines du ski alpin engrange un 47e succès en coupe du monde. Elle rentre un peu plus dans l'histoire en devenant seule 4e en nombre de victoires en carrière, devant la légende autrichienne Renate Götschl. La Française Tessa Worley, qui aurait pu la menacer, avait déclaré forfait vendredi soir, en raison de douleurs au genou gauche.

Une piste piégeuse

Alors que des chutes de neige étaient attendues, c'est finalement sous un ciel bleu que le départ a été donné. Sur un tracé malgré tout piégeux, la course a donné lieu à plusieurs sorties de piste de concurrentes bien parties comme l'Autrichienne Ramona Siebenhofer, l'Italienne Federica Brignone ou la Française Romane Miradoli, 6e à Lake Louise. La Norvégienne Ragnhild Mowinckel, 2e à Lake Louise termine au pied du podium tandis que l'Allemande Viktoria Rebensburg, 3e il y a une semaine, finit au 8e rang, à plus d'une seconde et demie. L'Américaine s'était déjà imposée à St-Moritz en mars 2016, mais sur un slalom. Elle peut encore étoffer son palmarès dimanche dans le slalom parallèle où elle fera figure d'immense favorite.
 

Névil Gagnepain