Hirscher

Ski Alpin : Hirscher avait déjà découpé la première manche du géant de Val d'Isère

Publié le , modifié le

Marcel Hirscher a mis une claque à toute la concurrence lors de la première manche du géant de Val d'Isère samedi. L'Autrichien a profité de son dossard un pour découper la Face de Bellevarde, reléguant son premier poursuivant Zan Kranjec à 7 dixièmes. Les "quatre fantastiques" français ont plutôt déçu devant leur public mais restent en embuscade, à moins d'une seconde du podium provisoire. L'explication finale sera à suivre à 13h, en direct vidéo sur France tv sport.

Lors de cette première manche sur la Face de Bellevarde samedi, il y avait clairement Marcel Hirscher et les autres. Le quadruple vainqueur du géant de Val d'Isère a rentabilisé à merveille le premier dossard dont il avait hérité au tirage au sort. Le départ de la course abaissé pour cause de manque de neige sur le haut de la piste, a donné lieu à une manche très courte (remportée en 52,41 secondes), ce qui n'a pas empêché l'Autrichien de creuser de gros écarts. Sous les flocons et sur une neige très agressive, l'Autrichien a fait preuve d'un engagement maximal et a été le seul en mesure de tenir la ligne d'un tracé très tournant de la première à la dernière porte.

Son grand rival Alexis Pinturault avait tiré le dossard 2. Le Français, double tenant du titre à Val d'Isère n'a pas répété l'exploit de l'an passé et n'a pas tenu la comparaison avec Hirscher. Son chrono dans un premier temps inquiétant (+1"31) s'est, au fil des dossards, avéré être plutôt dans le ton. Le skieur de Courchevel, 5e temps provisoire, sera à la bagarre pour le podium lors de la seconde manche.

Finalement seulement deux skieurs ont réussi à pointer à moins d'une seconde de l'ogre Autrichien : le Slovène Zan Kranjec (+0"71) et le Suédois Matts Olsson (+0"99). Le jeune Norvégien Henrik Kristoffersen échoue à la 4e place (+1"20). Côté français, outre Pinturault, Thomas Fanara et Mathieu Faivre terminent dans le même temps (+1"60) à la 8e place et Victor Muffat-Jeandet à la 13e (+1"90). Ils sont tous à moins d'une seconde du podium provisoire et peuvent espérer jouer une place sur la boite.

La mauvaise nouvelle du jour est pour Steve Missilier, le médaillé d'argent des JO de Sotchi s'est arrêté net au bout de 20 secondes de course, semblant se tenir le genou. Finalement, il souffrirait d'une rupture du tendon d’Achille, blessure assez rare en ski, mais qui pourrait mettre un terme prématuré à sa saison.   

Névil Gagnepain