Saint-Moritz, ski, Tessa Worley, Mikaela Shiffrin, Marcel Hirscher
Les trois grands stars de Saint-Moritz, Tessa Worley, Mikaela Shiffrin et Marcel Hirscher | AFP

Ski alpin - Coupe du monde : Les skieuses et skieurs à suivre

Publié le , modifié le

L'Autrichien Marcel Hirscher, malgré une blessure (fracture d'une malléole en août) qui va lui faire perdre une ou deux courses, et la jeune Américaine Mickaela Shiffrin, détenteurs des gros globes de cristal, sont les premiers prétendants à leur succession en Coupe du monde de ski alpin.

Marcel Hirscher

Un monstre de puissance et de technique, d'audace et de tactique. Fort de six victoires consécutives au classement général, le Salzbourgeois reste le favori pour placer encore plus haut son record. Hirscher n'a pas caché non plus en plusieurs occasions qu'il pourrait raccrocher en fin de saison, quand il aura seulement 29 ans. Avant, il veut réparer un oubli dans son palmarès: le titre olympique.

Mikaela Shiffrin

Comme Hirscher, la prodige américaine a bâti sa victoire au général sur les épreuves techniques, et notamment le slalom, discipline qu'elle domine outrageusement (trois médailles d'or aux Mondiaux et le titre olympique en 2014). La jeune femme poursuit son éducation en essayant d'élargir son domaine au super G.

Lindsey Vonn

La star a gagné quatre gros globes, mais le dernier date de 2012. Au cours des dernières saisons, la reine de la descente a passé plus de temps à se soigner qu'à briller sur les pistes. L'heure de la reconquête a sonné: un signe qui ne trompe pas, elle s'alignera samedi au départ du géant d'ouverture à Vonn. Et la dévoreuse ne veut pas s'arrêter là, en quête d'un autre titre olympique et du record absolu de succès en Coupe du monde (77 actuellement contre 86 pour le Suédois Ingemar Stenmark).

Alexis Pinturault

L'éternel prétendant (trois fois troisième) va-t-il se muer en conquérant? Il a en tout cas jeté les bases d'une grande saison avec un entraînement physique personnalisé et plus de liberté. Pour Markus Waldner, directeur course de la Coupe du monde masculine, Pinturault est le favori numéro un au regard de sa polyvalence, dont l'étendue n'a pas d'équivalent sur le circuit.

Tessa Worley

La géantiste française a fait coup double la saison dernière: or aux Mondiaux, le deuxième après celui de 2013, et petit globe de la spécialité. Mais désormais Worley se sent un peu à l'étroit dans son habit de géane, fût-il de lumière. Elle a ainsi fait du super G un objectif presqu'aussi important que le géant.

Henrik Kristoffersen

C'est la note technique chez les +Attacking Viking+ de Norvège, l'élégance sur les skis. Le longiligne skieur, âgé de 23 ans, a été le seul au cours des deux dernières saisons à battre régulièrement Hirscher entre les piquets serrés. En géant, il compte aussi parmi les meilleurs. Plus costauds, plus lourds, ses compatriotes Aksel Lund Svindal, revenu d'une énième blessure, Kjetil Jansrud et Aleksander Kilde vont continuer à écumer les podiums du super-G.

Sofia Goggia

La révélation de la saison dernière, avec la Slovène Ilka Stuhec, qui est déjà hors jeu pour la saison sur blessure. Goggia n'a pas été épargnée elle non plus par les pépins physiques. Elle s'en est échappée depuis deux ans pour donner libre cours à un éclectisme (vitesse-géant-combiné).

Lara Gut

Lauréate de la Coupe du monde 2015-2016, la Suissesse s'est blessée au plus mauvais moment, lors de ses Mondiaux à St Moritz. A quelque chose malheur est bon: la tessinoise a fait sien ce proverbe pour se ressourcer et "trouver un équilibre" durant sa convalescence. Avant St Moritz, "non, je n'étais pas heureuse. Je m'étais un peu perdue. Je faisais tout ce que je pouvais comme athlète mais pas assez comme personne", a-t-elle expliqué.

Dominik Paris

L'Italien et son quintal ou le prototype du descendeur tous terrains. Le costaud du Haut-Adige est capable de briller sur des pistes pour glisseur (c'est le profil de la descente olympique en Corée du Sud) comme sur des pentes techniques. Il a déjà gagné Kitzbühel à deux reprises et Bormio (une fois).

Coupe du Monde de Ski