Kriechmayr Vincent Val Gardena
L'Autrichien Vincent Kriechmayr s'est imposé au Super-G de Val Gardena. | AFP

Val Gardena : Le Super-G pour Kriechmayr, nouveau leader au général devant Pinturault

Publié le

Au terme d’un Super-G interrompu plusieurs fois par le brouillard, Vincent Kriechmayr s’est offert sa première victoire de la saison en Coupe du monde. Le skieur autrichien devance Jansrud et Dressen, après une course où Français et favoris ont déçu. Grâce à cette victoire, Kriechmayr dépasse Alexis Pinturault au classement général pour s'emparer de la 1re place. Le Français n’était toutefois pas au départ à Val Gardena.  Quatorze coureurs n'ont pas pu s'élancer en raison des conditions climatiques.

Il a longtemps attendu, mais pourtant peu tremblé. A 27 ans, Vincent Kriechmayr a réalisé une belle opération sur le Super-G de Val Gardena. Parti dossard numéro 7, l’Autrichien a profité d’un tracé assez déroulant pour s’offrir sa quatrième victoire en coupe du monde, la troisième en Super-G, et surtout sa première de la saison. Mieux, grâce à celle victoire, Kriechmayr s’offre la première place au classement général de la coupe du monde, au détriment d’Alexis Pinturault. Pas au départ à Val Gardena, le Français sera de retour dimanche au slalom géant d’Alta Badia. En tête d'entrée (dossard numéro 7), l'Autrichien a dû patienter plusieurs heures pour savourer sa première place : la faute à trois longues interruptions causées par la météo.

Kriechmayr fend le brouillard  

Pas forcément le plus attendu sur la fameuse Saslong de Santa Cristina Valgardena, Kriechmayr a été le plus incisif et donc, le plus rapide. Entre plusieurs longues interruptions de course causées par le brouillard, l’Autrichien a profité des défaillances d’autres favoris. Parmi eux, le local de l’étape, Dominik Paris, n’a pas profité d’un tracé pourtant propice à ses qualités de descendeur (5e). Vainqueurs des deux premiers Super-G de la saison, Mathias Mayer et Marco Odermatt n’ont pas répondu présents non plus (respectivement 11e et 24e).  

Sur la deuxième marche du podium, Kjetil Jansrud se relance. Dossard numéro 15 sur le dos, le Norvégien a pris des risques et échoue à cinq petits centièmes de la première place. Sur ses talons, l’Allemand Thomas Dressen s’est invité sur le podium grâce à une fin de course ultra-rapide, qui l’a vu reprendre trois dixièmes sur Mauro Caveziel (4eme).  

Côté français, il faut se contenter de deux Top 10. Seul tricolore a être monté sur un podium de Super-G à Val Gardena en 2013, Adrien Théaux a semblé un peu court et termine dixième, derrière Johan Clarey, auteur d’une belle septième place. A noter que les quarante derniers partants (sur 64) ont dû patienter plus d’une heure et demie pour partir, après une longue interruption due au brouillard. Les quatorze derniers partants n'ont d'ailleurs pu prendre le départ, la course ayant été interrompue de façon définitive à 15h30. Prochain rendez-vous demain, toujours à Val Gardena, pour la descente, avant le slalom géant d’Alta Badia dimanche. Et le retour d’Alexis Pinturault aux affaires, après sa victoire à Val d’Isère.

Adrien Hemard @AdrienHemard

Coupe du Monde de Ski Alpin