Station Val d'Isère
La station de Val d'Isère | AFP - JACQUES KEREBEL

Val D'Isère obligé d'annuler son épreuve de Coupe du monde faute de neige

Publié le , modifié le

L'étape française de Coupe du monde de ski masculine de Val d'Isère prévue les 13 et 14 décembre prochains a été annulée a annoncé jeudi la Fédération internationale de ski. Le manque de neige oblige la FIS a repensé le calendrier à un peu moins de 10 jours de l'épreuve.

L'hiver n'est pas encore réellement arrivé en France et la station de Val d'Isère en pâtit. Celle qui devait accueillir une épreuve de la Coupe du monde de ski masculine les 13 et 14 prochains a vu cette échéance annulée par la FIS en raison du manque de neige. C'est ce qu'a indiqué Markus Waldner, le directeur de course des épreuves  masculines au sein de la FIS, en marge de l'étape de Coupe du monde de Beaver  Creek qui a lieu ce week-end dans le Colorado.

"En raison du manque de neige, les épreuves prévues à Val d'Isère sont  annulées", a-t-il annoncé avant d'expliquer qu'une solution de remplacement était étudiée. Celle-ci pourrait mener en Suède, à la station de Are. Ca n'a pas encore été confirmé, puisque la piste Courchevel est également à l'étude. La station française doit accueillir les 13 et 14 décembre une étape de la Coupe du monde féminine. "Une inspection doit encore avoir lieu à Courchevel", a indiqué la FIS qui  pourrait, en cas d'avis négatif pour Courchevel, reprogrammer les épreuves masculines et féminines confiées aux stations savoyardes sur le même site.

Le tweet de la FIS

Déception dans le clan tricolore

"C'est une grosse déception pour nos skieurs, nos supporteurs le ski français et bien sûr Val d'Isère", a déclaré Gilles Brenier, le patron de l'équipe de France masculine. "Val d'Isère, c'était notre seule course de l'année en France pour les garçons et là, on ne jouera pas à domicile. C'est tellement important pour nos skieurs de courir à la maison, c'est important aussi pour l'image et l'économie du ski", a-t-il regretté. "Il y a de la déception, car quand tu arrives à dominer cette Face (de Bellevarde) et y faire ce que tu veux, avec tout le monde qui t'attend en bas, c'est des super souvenirs", a reconnu Jean-Baptiste Grande, 4e du slalom de Val d'Isère l'hiver dernier.

Ce changement de calendrier avec comme possible destination Are, au centre de la Suède, pose outre des problèmes logistiques et financiers -un surcoût de 25.000 euros estimé pour l'équipe de France - la question de la récupération  des athlètes. "Monter à Are, c'est compliqué : on va rentrer des Etats-Unis avec un décalage horaire qui est très important et qui n'est pas évident à récupérer dans ce sens-là. On va avoir deux jours à la maison avant de repartir dans la nuit polaire", a souligné Grange, champion du monde 2011 de slalom. L'annulation de l'étape de Val d'Isère est le dénouement que les organisateurs redoutaient depuis plusieurs jours. Un slalom géant et un slalom étaient au programme de Val d'Isère, pour les hommes. 

Benoit Jourdain @BenJourd1