Alexis Pinturault
Le Français, Alexis Pinturault, a survolé le slalom de Val d'Isère. | JEFF PACHOUD / AFP

Val d'Isère : Alexis Pinturault survole le slalom et prend la tête du classement général

Publié le , modifié le

Quelle démonstration ! Alexis Pinturault a signé, ce dimanche à Val d'Isère, sa deuxième victoire cette saison en Coupe du monde de ski alpin. Déjà vainqueur sur le mythique tracé de la face de Bellevarde en 2012, le skieur de Courchevel a offert un nouveau récital sur la seconde manche pour reléguer ses poursuivants, Andre Myhrer et Stefano Gross, à plus d'une seconde. Avec la quatrième place d'Henrik Kristoffersen, auteur d'une remontée fantastique, Pinturault prend la tête du classement général.

Il y a un temps pour annoncer la couleur. Il y en a un autre pour assumer ses responsabilités. Depuis le début de saison, Alexis Pinturault est plus ou moins branché sur courant alternatif. Vainqueur avec brio du géant inaugural à Soelden le 27 octobre dernier, le Français a par la suite enchaîné le bon - sans podium - mais aussi le très mauvais avec une sortie de piste à Levi et une 17e place inhabituelle sur le géant de Beaver Creek le week-end dernier. Du coup, Val d'Isère, ce dimanche et malgré le report du slalom, arrivait au moment opportun. Et comme depuis le début de la saison blanche, le skieur de Courchevel a confirmé la tendance. Mieux, il a sans doute offert "la" course référence qui devrait lui servir mentalement pour enchaîner dans les semaines à venir.

3e victoire en carrière

Il a donc fallu attendre 6 ans pour revoir Alexis Pinturault tout en haut d'un podium en slalom. Mais en moins de deux minutes passées sur la célèbre Face de Bellevarde, il a fait oublier à tout le monde que cette attente avait été longue, très longue. Auteur d'une démonstration assez incroyable en première manche - le seul à moins de 53 secondes - "la bête" a ressorti une seconde manche de toute beauté avec le troisième meilleur temps, proposant encore un ski fluide mais tout aussi agressif. Largement suffisant pour remporter son troisième slalom en carrière en Coupe du monde après celui de Wengen (2013), et ici-même à Val d'Isère en 2012. Derrière lui, l'écart est énorme puisqu'Andre Myhrer (2e, +1.44) et Stefano Gross (3e, +1.47) ont été repoussés à plus d'une seconde. Tout comme le grand perdant de la journée, Henrik Kristoffersen (4e, +1.48).

VIDÉO - Pinturault découpe la face de Bellevarde

La remontée fantastique de Kristoffersen n'a pas suffi...

Ce dimanche matin, aux alentours de 9h40, il ne fallait pas croiser la route d'Henrik Kristoffersen en bas de la piste. Auteur d'une première manche horrible, qui a même failli l'éliminer pour la seconde (27e, +2.82), le Norvégien devait absolument se reprendre dans le deuxième run. Ce qu'il a fait avec la manière. Crédité du meilleur temps (53''72), le seul en-dessous des 54 secondes, le Norvégien a réalisé une remontada exceptionnelle de 23 places ! Il a même été tout proche de s'inviter sur le podium, figurant à un petit centième seulement de Stefano Gross. Pour autant, cette quatrième place est une vraie contre-performance. Surtout par rapport à la magnifique victoire d'Alexis Pinturault qui propulse directement le Français, avec 21 points d'avance sur son rival norvégien, en tête du classement général de la Coupe du monde. Un coup double qui arrive à point nommé avant une semaine italienne décisive avec trois courses au programme : le super G de Val Gardena (20/12), puis le géant et le slalom parallèle d'Alta Badia (22 et 23 décembre). L'occasion d'assister à un nouveau duel excitant entre les deux favoris pour le globe de cristal.

Classement général - Coupe du monde

1. Alexis Pinturault (FRA) 264 pts
2. Henrik Kristoffersen (NOR) 243
3. Matthias Mayer (AUT) 233
4. Vincent Kriechmayr (AUT) 212
5. Dominik Paris (ITA) 204
6. Beat Feuz (SUI) 192
7. Aleksander Aamodt Kilde (NOR) 188
8. Marco Odermatt (SUI) 170
9. Mauro Caviezel (SUI) 163
10. Tommy Ford (USA) 150

Coupe du Monde de Ski Alpin