Aksel Lund Svindal
Le skieur norvégien Aksel Lund-Svindal | AFP - OLIVIER MORIN

Svindal en maître à Bormio

Publié le , modifié le

Le Norvégien Aksel Lund Svindal a remporté dimanche la descente de Bormio, sa 25e victoire en Coupe du monde de ski alpin, la première aussi dans la station lombarde. Le leader du classement général de la Coupe du monde a devancé l'Autrichien Hannes Reichelt de 39 centièmes et le Canadien Erick Guay. Le Français Adrien Théaux a pris une belle quatrième place à moins d'une seconde de Svindal.

Aksel Lund Svindal est bien la référence mondiale en descente. Couronné la saison dernière dans cette discipline, le Norvégien a décroché sa deuxième victoire en quatre courses, à Bormio. Vainqueur à Beaver Creek après une bonne entrée en matière à Lake Louise (4e), Svindal n'a pas tremblé pour dominer Reichelt et Guay, deux autres gros bras. Auteur du premier podium de sa carrière dans la station italienne l'année passée, le vice-champion olympique de descente a confirmé ses excellentes dispositions sur une piste longtemps maudite pour lui. "Ca fonctionne bien cette saison. Je suis toujours dans le coup. C'est assez tendu  pour pouvoir skier au niveau du podium, mais ça fait plaisir. Il y a  toujours un risque avec le dossard de départ, mais je crois qu'on a eu un peu de chance parmi les sept meilleurs (dossards 16 à 22). Aujourd'hui, c'était un avantage", a souligné le vainqueur.

Grâce au 25e succès de sa carrière, le "Colosse d'Oslo" consolide sa première place aux classements généraux de la Coupe du monde et de la descente. Si le Norvégien était intouchable sur le Stelvio, la colonie française a une fois encore montré un excellent visage. Quatrième de la séance d'entraînement, David Poisson n'a pu tenir le rythme (16e). En revanche, son compatriote Adrien Théaux a échoué à un peu moins de 40 centièmes du podium. Troisième à Lake Louise, le Tarbais manque l'occasion de monter une deuxième fois sur la boîte cette saison.

"Il y a  toujours un petit regret de terminer au pied du podium. Mais je suis aussi  content de ma course. J'ai fait ce que je voulais, si ce n'est une erreur au  saut de San Pietro, qui me coûte de la vitesse. Avant cette faute, mes  intermédiaires étaient excellents. Une quatrième place, ça ne se refuse pas. On  marque des points et ça veut dire qu'on est dans le coup. Quand je regarde ceux qui sont devant, c'est un podium de choix", a confessé le récent trentenaire à l'arrivée. Après la 3e place de Johan Clarey à Val Gardena la semaine dernière, les Bleus prouvent néanmoins qu'il faudra compter sur eux en descente. 

Le classement de la descente de Bormio:
1. Aksel Lund Svindal (NOR) 1:54.08
2. Hannes Reichelt (AUT) 1:54.47
3. Erik Guay (CAN) 1:54.59
4. Adrien Théaux (FRA) 1:54.97
5. Matthias Mayer (AUT) 1:55.04
6. Christof Innerhofer (ITA) 1:55.06
7. Guillermo Fayed (FRA) 1:55.21
7. Didier Defago (SUI) 1:55.21
9. Silvano Varettoni (ITA) 1:55.22
10. Markus Duerager (AUT) 1:55.26
10. Travis Ganong (USA) 1:55.26

    

Coupe du Monde de Ski