Kilde qui s'impose à Saalbach

Super-G : Aleksander Aamodt Kilde s'impose à Saalbach, Alexis Pinturault revient au général

Publié le , modifié le

Aleksander Aamodt Kilde a été le plus solide du Super-G de Saalbach, un temps perturbé par les conditions météorologiques. Le Norvégien s’est imposé en 58’’30 devant le Suisse Mauro Caviezel (+0’’15) et l’Allemand Thomas Dressen (+0’’31). Le skieur de 27 ans a ainsi pris les commandes du classement général de la Coupe du monde devant son compatriote Henrik Kristoffersen. Alexis Pinturault, plus à son aise dans les disciplines techniques, a terminé 6e et a grappillé des points sur son rival norvégien en vue du général.

Une course longue au démarrage. Après de multiples reports, le Super-G de Saalbach, largement raccourci, a pu être lancé dans des conditions compliquées ce vendredi. Le vent et les chutes de neige ont obligé les équipes nationales à mettre la main à la patte jusque dans les dernières secondes du premier départ pour déblayer la piste autrichienne.

Dans ce véritable sprint, sur un parcours peu rapide, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde a été le meilleur. C’est dans le bas du parcours que le skieur âgé de 27 ans a fait la différence par rapport à ses poursuivants. Le Suisse Mauro Caviezel s’est placé à 15 petits centièmes du Norvégien. Parti avec le dossard 19, sur un terrain qui a travaillé, Thomas Dressen a su maîtriser la piste pour pouvoir se hisser sur la boîte (+0”23).

Kilde nouveau leader du général, Pinturault dans les pas de Kristoffersen

Kilde a ainsi obtenu son 3e succès en Coupe du monde et a surtout pris les commandes du classement général de la Coupe du monde (982 pts) devant son compatriote Henrik Kristoffersen (903 pts). Il a aussi pris la première place pour le Globle de la spécialité du jour. Alexis Pinturault, plus à son aise dans les disciplines techniques, a terminé 6e et a grappillé des points en vue du général, toujours 3e et désormais à 21 points de Kristoffersen et à 100 pts du vainqueur du jour.

Parmi les autres Tricolores, Johan Clarey a terminé dans le top 15 (13e, +1''06). Blaise Giezendanner et Nils Allegre ont eux fini dans le top 20 : 18e pour le premier (+1''53) et 20e pour le second (+1''59).

Coupe du Monde de Ski Alpin