Triplé français Kitzbühel
Le triplé français sur le podium de Super combiné à Kitzbühel, Alexis Pinturault, vainqueur, devant Victor Muffat-Jeandet et Thomas Mermillod Blondin | AFP - HANS KLAUS TECHT

Super-combiné de Kitzbühel: Pinturault vainqueur, triplé français

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault, Victor Muffat-Jeandet et Thomas Mermillod Blondin ont porté haut les couleurs de la France sur la mythique neige de Kitzbühel (Autriche) ! Dans cet ordre, les skieurs français ont dominé le super-combiné disputé sur la célèbre "Streif". Treizième à l'issue du Super-G à 1''22 d'Aksel Lund-Svindal, qui a chuté lors du deuxième acte, Alexis Pinturault décroche sa première victoire de la saison en Coupe du monde.

La France pouvait-elle rêver meilleur endroit que Kitzbühel pour réaliser un triplé ? Alexis PinturaultVictor Muffat-Jeandet et Thomas Mermillod Blondin se souviendront longtemps de ce 22 janvier 2016, le jour où ils se sont installés tous les trois sur le podium d'une course disputée dans l'une des stations les plus mythiques au monde. Les Tricolores réalisent le premier triplé français en Coupe du monde depuis mars 1970 et seulement le 7e de l'histoire. "La manche de slalom était un vrai slalom, très exigeant", a souligné le vainqueur, décevant il y a une semaine lors du super-combiné de Wengen (Suisse). Par manque de neige dans la localité suisse, la manche de slalom, tracée sur le bas de la piste de descente, n'avait pas été sélective.

Pinturault, maître de Kitzbühel

Respectivement 13e, 30e et 18e du super-G remporté par Aksel Lund-Svindal vendredi matin, les Français ont réussi une manche de slalom parfaite pour dominer tous leurs adversaires du jour. Les deux seuls à avoir inquiété les Bleus pour le podium sont Carlo Janka, 4e à huit centièmes de Mermillod Blondin et à onze de Muffat-Jeandet et Adam Zampa, encore huit centièmes derrière lui. Pour le reste, personne n'a pu s'approcher des Tricolores, et encore moins d'Alexis Pinturault, vainqueur facile (+89 centièmes sur Muffat-Jeandet). Hirscher disqualifié après le Super-G n'a pu défendre ses chances alors que Svindal a chuté. Le skieur de Courchevel adore la neige de Kitzbühel puisqu'il remporte le combiné pour la troisième fois consécutive après 2014 et 2015.

Coupe du Monde de Ski