Alice Robinson
A 17 ans, Robinson a marqué les esprits à Soldeu. | AFP

Soldeu : Derrière Shiffrin, la révélation Robinson sur le slalom géant

Publié le , modifié le

Mikaela Shiffrin a remporté le slalom géant de Soldeu dimanche, ce qui lui permet s'adjuger définitivement le globe de la spécialité, son quatrième de la saison. Petra Vlhova était encore en course, mais c'est une Néo-zélandaise de 17 ans qui a été la meilleure adversaire de l'Américaine. Partie avec le dossard 21, Alice Robinson a décroché une somptueuse et surprenante deuxième place pour son dixième départ en Coupe du monde.

Peu de suspense planait à Soldeu dimanche. Ultra-favorite, Mikaela Shiffrin était attendue sur la plus haute marche du podium du slalom géant. Les pronostics n'ont pas été déjoués. En tête après la première manche, l'Américaine a plutôt géré son avance sur ses principales concurrentes dans la deuxième. Elle s'impose finalement avec 30 centièmes d'avance sur sa dauphine ; sa 17e victoire de la saison en Coupe du monde (un record), la 60e de sa carrière. De quoi revenir à deux longueurs d'Annemarie Moser-Pröll, deuxième skieuse avec le plus de victoires en Coupe du monde. Shiffrin en a profité pour garnir un peu plus son armoire à trophées en s'adjugeant le globe de la spécialité, son quatrième cette année après le super-G, le slalom et le classement général. Habituée et blasée par la victoire ? Pas du tout. L'Américaine a fondu en larmes après le podium.

Il n'y a pas de mots pour qualifier les performances de Shiffrin, mais il y en a pour évoquer Alice Robinson, qui est allée chercher une deuxième place inattendue en Andorre. Partie dernière lors de la première manche, la Néo-Zélandaise avait réaliser le troisième temps. A tout juste 17 ans, et pour son dixième départ en Coupe du monde, Robinson n'a eu aucun complexe en deuxième manche. Alors qu'elle était en rouge par rapport au chrono de Vlhova jusqu'au dernier intermédiaire, elle est passée devant la meilleure rivale de Shiffrin sur la ligne avec 11 centièmes de marge. Viktoria Rebensburg est ensuite partie à la faute et Shiffrin s'est presque fait peur en perdant 43 centièmes sur la dernière portion du tracé. Premier podium pour Alice Robinson et la formulation de belles promesses.

Derrière, Petra Vlhova a récupéré la troisième place, à 41 centièmes de Shiffrin. Jolie quatrième place pour Tessa Worley, qui a pris beaucoup de risques. La Française a commis une très grosse faute en haut, mais sa tactique s'est avérée payante. Si elle termine à huit dixièmes du podium, elle fait mieux que Rebensburg, Holdener et surtout Brignone. L'Italienne était sa dernière adversaire pour un podium final en Coupe du monde sur le géant. Elle est sortie dans la deuxième manche.