Alice Robinson
17 ans seulement... | AFP

Sölden : Alice Robinson plus forte que Shiffrin et Worley sur le slalom géant

Publié le , modifié le

On attendait l'insatiable Mikaela Shiffrin, mais c'est finalement la pépite néo-zélandaise de 17 ans, Alice Robinson, qui a remporté samedi le slalom géant de Sölden. Sur le podium des finales de la Coupe du monde à Soldeu en mars en dépit du dossard 21, elle signe sa toute première victoire en Coupe du monde. Derrière Robinson et Shiffrin, c'est Tessa Worley qui décroche la troisième place.

Première à l'issue du premier run sur le slalom géant de Sölden, Mikaela Shiffrin semblait se diriger vers une 61e victoire en Coupe du monde. Mais l'Américaine a finalement vu une petite prodige de 17 ans la coiffer sur le poteau. Déjà en vue en Andorre en mars dernier, la Néo-Zélandaise Alice Robinson a remporté sa toute première victoire en ouverture de la saison, deux heures après la déroute de ses compatriotes au Mondial du rugby. 

Worley rayonne

Elle devance Shiffrin de 6 petits centièmes, et Tessa Worley de 36 centièmes, qui signe une rentrée excellente. Elle qui disait avoir encore des "interrogations" à cause d'un "manque de régularité à l'entraînement", a réussi à décrocher son premier podium de la saison (3e). Après un premier run propre et maîtrisé, la Française s'est lâchée dans le deuxième pour être la première à détrôner la surprise Maria Therese Tviberg. Porteuse du dossard 58, la Norvégienne a signé le meilleur temps de la deuxième manche pour décrocher la 6e place finale. 

Victorieuse ici en 2010 et 2017, Viktoria Rebensburg a hypothéqué ses chances de podium dès la première manche. L'Allemande a notamment manqué de vitesse dans la dernière portion de la descente. Déception également pour Petra Vlhova. La championne du monde de la discipline ne figure même pas dans le Top 10. A noter que Bernadette Schild est tombée après un virage mal négocié, où son genou gauche a été sévèrement touché. L'Autrichienne a été évacuée par hélicoptère après 25 minutes d'interruption de course. 

Robinson nous avait tapé dans l’œil en mars