Clément Noël
Le jeune skieur français de 22 ans, Clément Noël, sera-t-il capable de succéder à la légende autrichienne, Marcel Hirscher ? | HERBERT NEUBAUER / AFP

Slalom de Levi : Clément Noël va devoir assumer son statut de favori à la succession de Marcel Hirscher

Publié le , modifié le

À 22 ans seulement, il pourrait bien devenir la nouvelle star du slalom. Pour l'ouverture de la saison dans la discipline ce dimanche à Levi en Finlande, Clément Noël s'avance tout simplement comme le favori. Après la retraite du légendaire Marcel Hirscher, et face aux prétendants à la couronne suprême en Coupe du monde, le Vosgien a montré la saison dernière qu'il avait tout ce qu'il fallait pour s'imposer, dès cette année, comme le meilleur slalomeur du monde.

Clément Noël veut confirmer. Sa vélocité sur les planches, sa faculté à "arracher" les piquets dans des courbes plus pentues que jamais, et son insolente facilité à dévorer la piste rappellent, toutes proportions gardées, un certain Marcel Hirscher. L'Autrichien ayant dit stop avant même que la saison blanche 2019-2020 n'aie repris, une meute de loups enragés s'est formée derrière, chacun attendant patiemment mais sûrement son tour après huit longues années de domination autrichienne sans partage, ou presque. Si Alexis Pinturault, deuxième au classement général de la Coupe du monde lors du dernier exercice, semble avoir les qualités nécessaires pour prendre la relève du Maître, Clément Noël sera l'homme à abattre en slalom. Et la partie, qui s'annonce explosive, commence ce dimanche, en Finlande, sur la piste exigeante de Levi.

à voir aussi Victor Muffat-Jeandet : "Marcel Hirscher a énormément fait évoluer la discipline" Victor Muffat-Jeandet : "Marcel Hirscher a énormément fait évoluer la discipline"

Dauphin d'Hirscher en 2019, successeur en 2020 ?

La saison dernière aura été celle de l'explosion. Le Vosgien n'y est pas allé par quatre chemins pour se faire, très rapidement, un nom parmi les meilleurs slalomeurs de la planète. Après plusieurs places d'honneur en 2018, Noël est entré dans le cercle très restreint des doubles vainqueurs à Wengen et Kitzbühel, deux des slaloms les plus mythiques du circuit. Ces deux victoires, au nez et à la barbe de Marcel Hirscher, rien que ça, avaient donc propulsé le gamin de 21 ans tout en haut de la hiérarchie mondiale. Son succès en Andorre à Soldeu pour les finales de la Coupe du monde lui avait même permis de boucler sa troisième saison au plus haut niveau à la deuxième place du classement de la spécialité derrière le légendaire autrichien. Naturellement donc, Noël est désigné comme le favori à la succession d'Hirscher. Levi livrera les premiers enseignements.

À 22 ans, cette mission n'est pas impossible, mais s'annonce délicate, car derrière les prétendants sont nombreux, et morts de faim. Si Alexis Pinturault, en nette progression en slalom (ndlr : 3 podiums en 2018-2019), semble un cran en-dessous, il faudra surtout compter sur le Norvégien Henrik Kristoffersen (ndlr : vainqueur du Globe de slalom en 2016, 4 podiums en 2019) et les Suisses Daniel Yule et Ramon Zenhaeusern, trois succès à eux deux la saison précédente. Autrement dit, si tout porte à croire que Clément Noël est le digne successeur de Marcel Hirscher en slalom, il devra avant tout dompter la concurrence, féroce comme jamais. Ensuite, il pourra rêver d'un premier titre majeur en carrière. 

à voir aussi Marcel Hirscher, la saison d'après Vidéo 01:57 Marcel Hirscher, la saison d'après