Slalom de Kranjska Gora : Nöel et Muffat-Jeandet réalisent le doublé, zéro pointé pour Pinturault

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Clément Nöel.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Clément Nöel et Victor Muffat-Jeandet ont pris les deux premières places du slalom de Kranjska Gora, dimanche 14 mars, à l'issue d'une deuxième manche parfaitement exécutée par les deux Français. Il s'agit du premier doublé tricolore dans la discipline depuis 2009. Bien placé après la première manche, Alexis Pinturault a, lui, enfourché en deuxième et manque une belle occasion d'augmenter son avance sur Marco Odermatt au classement du gros Globe de cristal.

Ils étaient trois dans le top 5 à l’issue de la première manche. Finalement, ils seront deux sur les plus hautes marches du podium à l’issue de la deuxième manche de Kranjska Gora, en Slovénie. Dimanche 14 mars, dans des conditions climatiques compliquées avec des chutes de neige, ce qui n’a pas arrangé la visibilité pour les hommes en lice, Clément Nöel et Victor Muffat-Jeandet ont récité leur meilleur ski pour réaliser un doublé tricolore inédit dans la discipline depuis 2009.

Grosse déception en revanche pour Alexis Pinturault, 4e de la première manche et qui a enfourché sur le haut lors de son deuxième run. Une opportunité de marquer de précieux points au classement du gros Globe de cristal qui s’envole pour le skieur de Courchevel. Il n’en compte que 31 d’avance sur son rival suisse Marco Odermatt, absent du slalom ce dimanche.

Nöel rejoint Grange, le globe pour Marco Schwarz

Le huitième succès de Clément Nöel en Coupe du monde a un goût forcément particulier pour le skieur de Val-d’Isère. Celui-ci lui permet de rejoindre Jean-Baptiste Grange - qui prendra sa retraite à l’issue de la saison et auteur d’une bonne performance (13e) à Kranjska Gora - avec le même nombre de victoires en slalom. Ou quand la métaphore du passage de témoin prend tout son sens.

Cinquième de la première manche, Victor Muffat-Jeandet a repris confiance ce dimanche. Son cri à l'arrivée de son deuxième run en disait long. Le skieur de 32 ans a terminé comme une fusée malgré une faute qui lui a fait perdre un peu de temps en milieu de parcours.

L'Autrichien Marco Schwarz, qui comptait 146 points d'avance sur Ramon Zenhäusern avant le slalom slovène au classement de la spécialité, a définitivement mis fin au suspense. Tout en gestion et en prudence, il a pris la septième place à Kranjska Gora, suffisant pour s'octroyer le globe en slalom.

-

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Ski Alpin