Daniel Yule signe un 2e victoire consécutive à Adelboden

Slalom - Adelbolden : Daniel Yule maître sur ses pentes devant Henrik Kristoffersen

Publié le , modifié le

Le 5e slalom de la saison à Adelboden, le troisième en une semaine, a réservé un nouveau gros combat et un dénouement incroyable. Ce dimanche, le Suisse Daniel Yule est sorti vainqueur chez lui, dans une ambiance bouillonnante devant le Norvégien Henrik Kristoffersen (+0’’23) et l’Autrichien Marco Schwarz (+0’’28). Dans le clan tricolore, Victor Muffat-Jeandet a une nouvelle fois performé en tant que meilleur Français (5e, +0’’41). Yule signe ainsi un deuxième succès consécutif en slalom, quatre jours après celui de Madonna.

La folie suisse. Sur les six Helvètes présents dans les 30 coureurs de la deuxième manche, Daniel Yule est sorti du lot en émerveillant la foule nombreuse et bruyante d'Adelboden. Fluide et impressionnant dans la 1re manche, Yule a été au bord de la rupture suite à une énorme faute dans le haut du parcours lors du second round. Il a finalement résisté pour pouvoir exulter dans l'aire d'arrivée.

Il a tenu tête au leader de la Coupe du monde Henrik Kristoffersen (+0''23) très agressif dans le round final après une mise en jambes compliquée dans la première manche. L'Autrichien Marco Schwarz a lui tiré son épingle du jeu dans cette bataille pour fermer le podium (+0''28). Ce succès a permis à Yule de lever les bras pour le deuxième slalom de suite, quatre jours après son succès à Madonna.

 

Kristoffersen à la lutte sur plusieurs tableaux

Henrik Kristoffersen s'est battu aujourd'hui sur plusieurs plans. Mais avant ça, il a dû se battre contre lui-même. Auteur d'une première manche décevante, il a laissé exprimer sa rage pour sortir un deuxième round très agressif et précis. Avec cette deuxième place il conforte non seulement son leadership au classement général de la coupe du monde, mais aussi pour celui de la spécialité. 

Une semaine à oublier pour Pinturault

Sans podium, les Français ont une nouvelle fois été bien présents. Trois d'entre eux ont fini dans le top 15. Comme hier, Victor Muffat-Jeandet a terminé meilleur tricolore (5e, +0’’41). Dans une seconde manche très engagée, Clément Noël qui avait déjà joué avec le fil lors de première, a vu celui-ci rompre dans la dernière partie du parcours alors qu'il semblait bien partie pour prendre la tête. 

A la peine cette semaine à cause d'une gastro, Alexis Pinturault a limité la casse en signant une 8e place. Mais au général, il a vu le Norvégien s'envoler. Il est désormais 2e à 88 points de son rival. A noter, la belle 15e place de Jean-Baptiste Grange. 25e, Julien Lizeroux s'est lui illustré en devenant le premier skieur de 40 ans à signer des points en Coupe du monde.

Coupe du Monde de Ski Alpin