Thomas Dressen
L'Allemand Thomas Dressen a remporté la descente de Garmisch. | ANGELIKA WARMUTH / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE

Ski : Thomas Dressen remporte la descente de Garmisch, Johan Clarey troisième

Publié le , modifié le

Chez lui, à Garmisch Partenkirchen, Thomas Dressen n'a laissé aucune chance à ses concurrents. Parti premier, l'Allemand a regardé tous ses adversaires se casser les dents les uns après les autres sur son chrono de 1:39:31. Deuxième, le Norvégien Aleksander Kilde Aamodt termine à +0.16 tandis que le Français Johan Clarey s'offre une frustrante, mais très belle troisième place (+0.17).

Thomas Dressen n’a laissé aucune chance au suspens. Parti en première position, l’Allemand avait à cœur de briller à deux pas de là où il est né, sur la piste de Garmisch-Partenkirchen. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il s’en est donné les moyens. Le natif de l’épreuve a ouvert les hostilités par un superbe chrono (1’39’’31) qu’aucun de ses concurrents n’a réussi à améliorer pour s’offrir une 4e victoire en Coupe du monde, sa première depuis la descente de Kitzbühel en janvier 2018.

16 ans que la France attendait ça

Derrière lui, Max Franz a été le seul Autrichien au niveau ce samedi après-midi. Parti avec le dossard numéro 2, le skieur de 30 ans a terminé à +0''18, à un petit centième devant... Johan Clarey. Le Français, qui pointait à +0"11 lors du dernier intermédiaire, a réalisé une fin de parcours sensationnelle pour s'insérer sur un podium qu'il dont personne n'a réussi à l'éjecter. Auteur du meilleur temps lors de l'unique séance d'entraînement, Clarey voulait sa première victoire en Coupe du monde. Mais, à 39 ans, et pour son 7e podium en carrière, il est tout de même devenu le premier tricolore à monter sur la boîte de Garmisch Partenkirchen depuis 2004 et Pierre-Emmanuel Dalcin"J'étais pas loin d'avoir la gagne dans les pattes, Thomas a fait un super run mais j'ai fait une petite faute dans le final", a déclaré Clarey après l'arrivée.

La contre-performance de la journée a été pour le tenant du titre, Beat Feuz. Grand favori avant le départ, le Suisse, qui n'est jamais sorti du Top 3 cette saison, a terminé à une très décevante sixième position (+0"35). A noter également le forfait du vainqueur de l'étape de Kitzbühel, l'Autrichien Matthias Mayer, victime d'une mauvaise grippe. 

Classement 

1. Thomas Dressen (ALL) : 1'39''31
2. Aleksander Aamodt Kilde (NOR) : +0"16
3. Johan Clarey (FRA) : +0"17
...
 22. Nils Allegre (FRA) : +1'09
24. Maxence Muzaton (FRA) : +1'29
28. Roy Piccard (FRA) : +1'48
31. Matthieu Bailet (FRA) : +1'69
39. Blaise Giezendanner (FRA) : +2'29
40. Nicolas Raffort (FRA) : +2'30
48. Victor Schuller (FRA) : +3'04

Coupe du Monde de Ski Alpin