Ski alpin : le podium de la descente femmes de Crans-Montana modifié après des problèmes de chronomètre

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Sofia Goggia
Sofia Goggia, la descendeuse italienne. | Fabrice COFFRINI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Trois jours après la course, le podium de la descente dames de Crans-Montana (Suisse), comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, a été modifié mardi par la Fédération internationale de ski (FIS) suite à un problème de chronomètre.

La course avait été marquée par des problèmes de chronomètre, provoquant de multiples interruptions. Ce mardi, la FIS a annoncé avoir revu les temps de chacune des skieuses présentes, donnant lieu à un changement de classement. L'Italienne Sofia Goggia reste la vainqueure de la course mais l'Autrichienne Nicole Schmidhofer passe de la 4e à la 2e place, et la Suissesse Corinne Suter de la 5e à la 3e place. Deux Suissesses font les frais de cette révision du chrono: Joana Haehlen (de 2e à 4e) et Lara Gut-Behrami (de 3e à 6e).

Cette modification du podium fait suite à un incident rare qui s'est déroulé samedi lors de la course au pays de l'horlogerie. Les temps de quatre skieuses, toutes suisses (Joana Haehlen, Lara Gut-Behrami, Priska Nufer et Jasmine Flury), n'ont pas pu être enregistré par les cellules électroniques entraînant une longue attente puis une officialisation très tardive des résultats. "Les cellules dans l'aire d'arrivées étaient montées trop hautes", explique la FIS dans un communiqué. Après deux jours d'entraînement le niveau de la neige était redescendu suite aux multiples passages des skieuses et à la fonte de la neige due au soleil".

Les temps calculés ensuite avec un système manuel ont été corrigés de 13 centièmes de seconde, comme il se doit dans cette situation, mais ces centièmes ont été soustraits au lieu d'être ajoutés, détaille la FIS, d'où l'erreur au classement alors que les écarts étaient très serrés entre la 2e et la 6e place. Le changement de podium change la donne au classement du petit globe de descente : l'Autrichienne Nicole Schmidhofer s'envole avec 90 points d'avance sur sa compatriote Ramona Sienbenhofer et 101 points sur la Slovène Ilka Stuhec alors qu'il ne reste que deux courses à disputer (la victoire vaut 100 points).

AFP

Coupe du Monde de Ski Alpin