Alexis Pinturault à Alta Badia
Alexis Pinturault à Alta Badia | Alberto PIZZOLI / AFP

Ski Alpin : "Je ne suis plus le favori pour le gros globe" reconnaît Pinturault

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault, qui s'aligne ce dimanche sur le géant de Garmisch-Partenkirchen, reconnaît qu'il n'est "plus le favori" pour le gros globe de cristal de la coupe du monde de ski alpin.

Seulement 119 points séparent le Français Alexis Pinturault (3e, 722 points) à Henrik Kristoffersen (1er, 841 points) au classement général de la Coupe du monde, soit un peu plus d'une victoire. Le skieur tricolore a admis que "mathématiquement, c'est encore accessible" de revenir sur le leader norvégien, lors d'un entretien téléphonique avec des journalistes, "mais je ne suis plus le favori. Le grand favori maintenant c'est Henrik (Kristoffersen)" a ajouté le champion du monde du combiné, à la veille du slalom géant allemand.

Pourtant, Pinturault a encore de nombreuses occasions de rattraper son retard. Au-delà des courses techniques (slalom et slalom géant), le Français peut espérer marquer des points en combiné, épreuve où le Norvégien ne s'est aligné qu'une fois en carrière, l'an passé à Bansko (16e), mais aussi en Super-G. Dans cette discipline, où le Français concourt sans son rival, il a déjà accroché une honorable 4e place et un deuxième top 10 cette saison. Cette annonce peut donc surprendre quand on sait qu'il reste encore cinq géants, quatre slaloms, quatre Super-G et un combiné au calendrier.

à voir aussi Schladming : Kristoffersen plus fort que Pinturault, Noël au pied du podium Schladming : Kristoffersen plus fort que Pinturault, Noël au pied du podium

"J'aimerais rebondir correctement"

Cette saison, Kristoffersen a profité des deux sorties de piste du Français en janvier pour creuser l'écart. C'est ainsi qu'il a expliqué préféré "courir pour gagner des courses plutôt que pour accumuler les pointsJe préfère sortir parce que j'ai pris des risques plutôt que terminer dixième en me disant que je n'ai pas tout donné".

A Garmisch, le Français triple vainqueur du petit globe du combiné retrouvera le géant après un mois de janvier essentiellement consacré au slalom. "J'aimerais rebondir correctement en géant, surtout après les trois derniers qui se sont passés moyennement", a-t-il dit. Après sa victoire inaugurale à Soelden, premier géant de la saison, il a ensuite peiné à Beaver Creek (17e), Alta Badia (8e) et Adelboden (10e) où il était malade.

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Ski Alpin