Sestrières : Brignone et Vlhova ex-æquo, Shiffrin à un centième sur le slalom géant

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Shiffrin, Brignone et Vlhova slalom géant

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Devant son public, Federica Brignone voulait briller sur le slalom géant. Mais c'était sans compter sur les deux monstres de la discipline : Petra Vlhova et Mikaela Shiffrin. A elles trois, les skieuses alpines se sont battues bec et ongles pour la première place. Et le suspens a été total jusqu'à la dernière seconde, ou plutôt jusqu'au dernier centième. Fait incroyable, l'Italienne et la Slovaque ont réalisé exactement le même temps tandis que Mikaela Shiffrin n'est qu'à un centième !

Trois places pour un centième

Impressionnant. Après avoir réalisé le meilleur temps de la première manche, Federica Brignone se voyait déjà monter en haut du podium. Mais le deuxième passage sur le géant a réservé bien des surprises. Partie dernière, l'Italienne devait faire mieux que sa concurrente Petra Vlhova, auteure d'un très bon temps. Elle s'élance, reste bien sur ses appuies et conserve son style agressif pour grappiller les centièmes nécessaires. Et pourtant, Brignone devra partager sa marche du podium. Avec exactement le même chrono au terme des deux manches, les deux skieuses alpines sont officiellement ex-æquo. Et ce n'est pas fini ! Mikaela Shiffrin, double championne olympique, rejoint le duo de tête avec 00''01 d'écart seulement. Une manche qui restera mémorable.

Sestrières : Brignone et Vlhova ex-æquo, Shiffrin à un centième sur le slalom géant
© Miguel MEDINA / AFP

Pas de Top 10 pour les Françaises

L'absence de Tessa Worley se fait ressentir en équipe de France. Opérée du genou et indisponible pour les prochains mois, la première Tricolore du général a laissé un vide. Les espoirs étaient donc portés sur Clara Direz qui avait crée la surprise en se plaçant 7e au géant de Liens. Mais la jeune skieuse alpine n'aura pas livré la même performance. Solide mais trop hésitante, elle termine à la 13e place avec un retard de 2''32 sur les leaders ex-æquo. 

La performance honorable du jour revient à Coralie Frasse Sombet, auteure d'une bonne 9e place au terme de la première manche. Moins rapide au deuxième passage, elle perd deux places et finit 11e (+2''05).

Coupe du Monde de Ski Alpin