Alexis Pinturault.

Schladming : Pinturault placé avant la deuxième manche, Noël à la faute mais miraculé

Publié le , modifié le

Dans des conditions difficiles, sous la neige et dans le brouillard, les skieurs se sont élancés à Schladming pour la première manche du slalom. Si Alexis Pinturault a assuré avec son dossard n°2, le temple de la discipline n'a pas souri à un autre Français. Clément Noël, 3e du classement provisoire du petit globe, a réalisé une faute d'intérieur dès le 2e piquet et perdu plus de deux secondes et demie sur le premier, l'Autrichien Marco Schwarz. Le Français a retenu son souffle jusqu'au bout pour finalement gratter la 30e - et dernière ! - place qualificative pour la deuxième manche qui aura lieu à 20h45.

Clément Noël peut s'estimer chanceux ce mardi. Très chanceux même. Le Français, parti avec le dossard n°4, s'est rendu coupable d'une faute d'intérieur dès le 2e piquet de la première manche du slalom de Schladming, qui lui a fait perdre de précieuses secondes sur l'Autrichien Marco Schwarz (2''60 exactement), auteur du meilleur temps. Les skieurs se sont ensuite succédé, reléguant chaque fois un peu plus loin le Vosgien... jusqu'à la 30e et dernière place qualificative pour la deuxième manche. Le suspense a été interminable jusqu'au bout mais finalement le 3e provisoire du classement général du petit globe de la spécialité a évité de peu l'humiliation dans le temple du slalom.

Pinturault et Muffat-Jeandet bien présents, Lizeroux et Grange aussi

Derrière Schwarz, les favoris ont répondu présent. Kristoffersen a pris la deuxième place, juste devant Alexis Pinturault. Le Français devance de peu Daniel Yule, l'homme aux trois victoires cette saison. Victor Muffat-Jeandet est allé chercher une prometteuse 8e place tandis que Julien Lizeroux a terminé 17e. Jean-Baptiste Grange s'élancera lui aussi pour la deuxième manche après avoir accroché la 25e place.

Seule contre-performance notable, celle de Lucas Braathen. La pépite norvégienne de 19 ans, 4e à Kitzbühel dimanche, est parti à la faute et n'a pas pu finir.

Coupe du Monde de Ski Alpin