Marlies Schild
La skieuse autrichienne Marlies Schild | AFP - SAMUEL KUBANI

Schild s'offre un record à Lienz

Publié le , modifié le

L'Autrichienne Marlies Schild a remporté sa 35e victoire en slalom en s'imposant à Lienz devant l'Américaine Mikaela Shiffrin et l'Allemande Maria Hoefl-Riesch. A 35 ans, Schild signe sa quatrième victoire sur la piste de Lienz et efface ainsi des tablettes le record de la Suissesse Vreni Schneider qui datait de 1995.

Les Autrichiennes ont fait la loi à Lienz. Après Anna Fenninger samedi en slalom géant, Marlies Schild a remporté le slalom ce dimanche. Sixième après la première manche dominée par la jeune Mikaela Shiffrin, l'Autrichienne a passé la surmultipliée dans la seconde manche et a été la seule à passer sous les 59 secondes, reprenant plus d'une seconde à l'Américaine. Plus rapide, elle a aussi profiter des sorties de piste de sa soeur Bernadette, de Maria Hoefl-Riesch et de Maria Pietilae-Holmner qui avait toutes été plus vite qu'elle. Avec ce succès, le deuxième d'affilée après celui à Courchevel le 17 décembre dernier, Marlies Schield efface des tablettes la Suissesse Vreni Schneider en remportant son 35e succès en slalom de Coupe du monde.

Cette victoire conquise dans un brouillard qui aura particulièrement gêné les skieuses lui permet de remonter au classement du slalom. Si Mikaela Shiffrin garde la tête, Marlies Schild revient à deux petits points (202 contre 200). Grâce à un dernier mur de rêve sur une piste du Schlossberg ramollie par la  pluie et les températures douces, Schild est allée décrocher sa 4e victoire à  Lienz après 2005, 2009, et 2011. "J'ai essayé de skier un peu plus fin en deuxième manche. Sur le haut, j'ai  eu des problèmes, mais sur le mur final, j'ai pu laisser aller le ski", s'est  félicité la championne du monde 2011 de la spécialité. Maria Hoefl-Riesch a trouvé de quoi se réconforter avec sa troisième place.  Les points marqués dimanche dans le Tyrol lui permettent de reprendre la tête  du classement général de la Coupe du monde, deux points devant la  Liechtensteinnoise Tina Weirather. Meilleure Française, Anne-Sophie Barthet a terminé à une belle 10e place, redonnant un peu le sourire à une équipe de France féminine de slalom en pleine reconstruction.

Rêve olympique

"C'est bien évidemment spécial, on va bien sûr au départ pour gagner. J'étais déjà très contente de la 34e victoire et j'ai réussi à aller à 35 dans une course où je n'aurais jamais pensé gagner", a expliqué la "reine Marlies". Fille de moniteurs de ski dans la région de Salzbourg, elle a découvert les pistes dès le plus jeune âge. A 19 ans, elle a toutefois déjà visité à cinq  reprises un bloc opératoire et décide alors de se consacrer au slalom géant et  au slalom au détriment des disciplines de vitesse. Après une première médaille d'argent aux Mondiaux-2003 de St-Moritz à  seulement 21 ans, elle va toutefois courir longtemps après le titre mondial.  Favorite en 2007, elle doit se contenter de l'argent. Des fractures du tibia et du péroné au genou gauche lors d'une lourde chute  en octobre 2008 sur le glacier du Rettenbach près de Sölden (ouest de  l'Autriche) l'éloigne des pistes toute la saison et des Mondiaux de Val d'Isère. Piquée au vif, l'aînée des soeurs Schild revient encore plus forte au plus  haut niveau. Elle retrouve le haut du podium pour le quatrième slalom après son retour déjà à Lienz, il y a quatre ans jour pour jour. Encore un peu à court de forme, elle doit se contenter de la deuxième place  aux jeux Olympiques de Vancouver en 2010.

Rien ne lui résiste au cours des deux saisons suivantes -- 12 victoires en  Coupe du monde sur 19 slaloms disputés, 3e et 4e petits globes de cristal de la  spécialité -- et se pare enfin de l'or mondial en février 2011, dans la station  bavaroise de Garmisch-Partenkirschen. Le rêve de conserver son titre mondial à domicile à Schladming en février  2013 vole toutefois en éclat en décembre 2012, la faute à une chute en Suède  dans un entraînement. Vedette sur les pistes, Marlies Schild est également exposée dans les  médias autrichiens par son idylle avec le skieur autrichien Benjamin "Benni"  Raich, certes moins glamour que le couple formé par la skieuse américaine  Lindsey Vonn et le golfeur Tiger Woods. A 32 ans, Marlies Schild skie encore derrière un dernier rêve, décrocher le  seul titre manquant à son palmarès: l'or olympique à Sotchi, lors d'une course  programmée le vendredi 21 février. Après, il sera temps pour elle de se consacrer à sa vie privée et son  souhait de fonder une famille, déjà évoqué après les JO-2010 de Vancouver.

Coupe du Monde de Ski