Puchner crée la surprise en gagnant la descente de St-Moritz

Puchner crée la surprise en gagnant la descente de St-Moritz

Publié le , modifié le

Dans des conditions de course particulières en raison du vent et du brouillard, l'Autrichienne Mirjam Puchner a sorti son épingle du jeu pour remporter, à 23 ans, sa première course en Coupe du monde, lors de la descente de St-Moritz. Avec son dossard 4, elle a bénéficié d'un temps plus clément pour finir sur la plus haute marche du podium, avec 13 centièmes d'avance sur la Suissesse Fabienne Suter et 17 sur l'Italienne Elena Curtoni. Lindsey Vonn, blessée, était assurée de remporter le globe de Cristal de la spécialité.

C'était une loterie, et Mirjam Puchner a fait sauter la banque. A 24 ans, elle a conquis sa première victoire en Coupe du monde, lors de la dernière descente de la saison, à St-Moritz. La jeune skieuse a en effet profité de conditions météorologiques particulières pour rafler la mise. Décalée d'une demi-heure après le report de la descente masculine en raison de la mauvaise visibilité, la course féminine a été encore retardée après la chute sérieuse de Daniela Merighetti, qui a conduit les organisateurs à suspendre l'épreuve le temps de venir à son secours.

C'est à ce moment-là que Mirjam Puchner s'est élancée sur la piste de St-Moritz, et personne n'a jamais pu s'approcher d'elle. La lauréate, qu'on connaissait jusqu'à présent pour sa haute taille, ne comptait avant ce succès que deux places (8e et 9e) dans le top 10 en Coupe du monde. Elle est la soeur de Joachim Puchner, trois fois sur le podium en vitesse en 2011 et 2012, mais qui a dû arrêter sa carrière après de multiples blessures. "Je suis époustouflée par ce succès car je n'avais vraiment pas de références, si ce n'est un titre de championne d'Autriche en 2015. C'est indescriptible ce qu'on peut ressentir sur la plus haute marche du podium", a-t-elle dit.

Vonn a soulevé son 16e petit Globe

En l'absence de Lindsey Vonn, blessée mais assurée de soulever le globe de Cristal de la discipline après cette course avec ses 5 victoires cette saison, Lara Gut (deux victoires cette année et déjà victorieuse du grand Globe de cristal) a bien limité la casse en haut, mais n'a pas pu garder le rythme jusqu'en bas pour finir en 13e position, à 1"20 de la gagnante. L'expérimentée Fabienne Suter s'est inclinée pour 13 centièmes, tout comme l'Italienne Elena Curtoni, pour 17 centièmes. Idem pour la championne du monde de descente 2011, Elisabeth Görgl, 4e à 45 centièmes.

Seule Française en lice, Margot Bailet prend une belle 10e place, avec son dossard 7 qui lui a permis de finir à 1"14 de la gagnante du jour. "C'est positif, avec des meilleures courbes, de meilleures portions mais encore des erreurs. Avec le manque de confiance (après une chute à l'entraînement en janvier, NDLR), j'hésite encore sur les entrées de courbes. Ça me coûte parce que je n'accélère pas le ski tout le long et ça me fait sortir tard de la ligne", a expliqué Margot, dont le frère cadet Matthieu participera jeudi au super-G masculin.

Le classement de​ la descente

1. Mirjam Puchner (AUT) 1:40.93
2. Fabienne Suter (SUI) 1:41.06
3. Elena Curtoni (ITA) 1:41.10
4. Elisabeth Goergl (AUT) 1:41.38
5. Johanna Schnarf (ITA) 1:41.47
6. Verena Stuffer (ITA) 1:41.48
7. Tina Weirather (LIE) 1:41.61
8. Corinne Suter (SUI) 1:41.63
9. Kajsa Kling (SWE) 1:41.80
10. Margot Bailet (FRA) 1:42.07
11. Ramona Siebenhofer (AUT) 1:42.11
11. Stacey Cook (USA) 1:42.11
13. Lara Gut (SUI) 1:42.13
14. Edit Miklos (HUN) 1:42.21
15. Laurenne Ross (USA) 1:42.22
16. Ilka Stuhec (SLO) 1:42.30
17. Larisa Yurkiw (CAN) 1:42.47
18. Nadia Fanchini (ITA) 1:42.63
19. Cornelia Huetter (AUT) 1:42.97
20. Michaela Kirchgasser (AUT) 1:43.20
21. Elena Fanchini (ITA) 1:43.56

N'ont pas terminé: Viktoria Rebensburg (GER), Francesca Marsaglia (ITA), Daniela Merighetti (ITA)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze