Alexis Pinturault
Alexis Pinturault a dominé le premier combiné alpin de la saison | ANDREA SOLERO / AFP

Pinturault triomphe d'Hirscher et remporte le combiné alpin à Santa Caterina

Publié le , modifié le

Magistral. Alexis Pinturault a remporté ce jeudi le premier combiné de la saison, à Santa Caterina. Le skieur français, en excellente forme depuis plusieurs semaines, s'impose devant Marcel Hirscher (+0.34) et Kilde (+1.13). Bien placé après le Super-G, il a su résister au skieur autrichien en réalisant un slalom parfait.

Etincelant depuis le début de saison, Alexis Pinturault a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès, en remportant le combiné de Santa Caterina. Le Français, qui avait remporté le Globe de cristal de la discipline la saison passé, avait terminé troisième du Super-G, la première épreuve de la journée. Seuls le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde (en 1'32''65) et l'Autrichien Marcel Hirscher avaient fait mieux, laissant espérer au skieur de 25 ans au moins une place sur le podium final.

Au final, Alexis Pinturault a fait mieux que conserver son rang, sur un slalom censé avantager Hirscher. Mais il a su réaliser une manche parfaite, sans erreurs, pour s'imposer au final devant son adversaire autrichien (+0.34) et Kilde.  Le Français remporte ainsi la 18e manche de Coupe du monde de sa carrière, et la troisième d'affilée en combiné alpin, faisant de lui le skieur le plus polyvalent du circuit.

Outre Pinturault, un autre Tricolore s'est distingué jeudi: 20e à l'issue du super-G, Victor Muffat-Jeandet a finalement obtenu une belle cinquième place (+2.00), après avoir signé le troisième chrono du slalom. Valentin Giraud Moine a lui fait mieux que limiter la casse en slalom pour s'offrir un top 10 (9e à 3.08).

Hirscher reste confortablement installé en tête du classement général de la Coupe du monde, et le voilà bien parti pour décrocher pour la sixième fois consécutive le gros globe de cristal. Il compte en effet 231 points d'avance sur le Norvégien Kjetil Jansrud, et 248 sur Pinturault.

Réactions d'après-manche : 

Alexis Pinturault (FRA/vainqueur du combiné): "Dans le super-G, j'ai trouvé que ça tapait un peu. La piste était largement à l'ombre, donc la visibilité était moyenne, elle va relativement vite, tous ces éléments poussaient à faire des fautes. C'était difficile de faire une manche parfaite. Le slalom allait relativement droit, ce n'était pas à l'avantage des slalomeurs. On était idéalement placé après le super-G avec Marcel (Hirscher), lui deuxième et moi troisième. (Sur sa première partie de saison) Le bilan est positif. Il y a eu des choses un peu moins bonnes à Alta Badia (chute en géant mi-décembre, NDLR) mais le ski était là. Il y a un gros mois de janvier qui arrive, avec beaucoup de classiques. Il va falloir se reposer et se préparer. Je n'ai pas réellement le classement général dans un coin de ma tête. Chaque année, on essaie d'être meilleur que l'année d'avant. En slalom, j'ai fait des progrès, mais je dois encore m'améliorer, essayer de trouver de la régularité, continuer sur la lancée de la manche du combiné. Le super-G, c'est une discipline dans laquelle je ne me sentais pas très à l'aise les années d'avant, sur les skis je sentais que les réglages n'étaient pas optimaux. J'ai continué à travailler et ça a l'air de porter ses fruits."

Marcel Hirscher (AUT/2e): "Après le résultat du super-G de mardi, je ne tablais pas vraiment sur un bon résultat. La piste est difficile pour les courses de vitesse, et je n'espérais qu'être dans les vingt premiers. Je n'ai pas beaucoup d'entraînement en super-G, donc après la manche de super-G, j'étais très content et je savais que j'aurais un vrai défi avec Alexis Pinturault en slalom. J'étais là pour gagner. Je suis fatigué, je vais me reposer quelques jours, puis on se verra à Zagreb (le 5 janvier)."

Aleksander Aamodt Kilde (NOR/3e): "Je suis fier de ma troisième place, mais la chose la plus importante c'est d'avoir trouvé en super-G les sensations que je cherchais depuis le début de la saison. (Sur le début de saison des Norvégiens) C'est un super départ pour notre équipe. C'est un honneur pour moi de faire partie de ce groupe, chaque jour vous apprenez quelque chose de nouveau."

francetv sport @francetvsport