Alexis Pinturault
Le skieur français Alexis Pinturault | AFP - FABRICE COFFRINI

Pinturault s'impose à Lenzerheide

Publié le , modifié le

Le Français Alexis Pinturault a remporté le Super-G de Lenzerheide (Suisse) en devançant son compatriote Thomas Mermillod-Blondin et l'Américain Bode Miller.

Le dernier Super-G de la saison a été le théâtre du récital français. Parti avec le dossard numéro 5, Thomas Mermillod-Blondin a longtemps tenu la première victoire de sa carrière. Avec un chrono canon (1'14"27), il a repoussé les cadors de la discipline et résisté aux assauts des Bode Miller - qui a terminé à un centième du Français du Grand Bornand -, des Matthias Mayer, le champion olympique de descente ou encore des Aksel Lund-Svindal, vainqueur du globe du cristal du Super G. Avant le dernier concurrent à s'élancer, Alexis Pinturault, Mermillod-Blondin tient à 30 ans, le premier podium de sa carrière en Super G, le quatrième en Coupe du monde (après trois en super combiné), peut-être même sa première victoire. Mais Pinturault en a décidé autrement. Le skieur de Courchevel a été étincelant. Seul des 26 concurrents à descendre sous les 1'14 (1'13"71), Pinturault remporte son troisième succès de la saison, le premier en Super G.

Le tweet d'Alexis Pinturault

Svindal manque le grand globe

Avec ce succès Alexis Pinturault conforte sa troisième place au classement général de la Coupe du monde à 153 points du deuxième Marcel Hirscher. L'Autrichien dont ce n'est pas la spécialité a terminé 12e de ce Super-G, limitant la casse avec son rival Aksel Lund-Svindal dans la lutte pour le Grand globe de cristal. Le Norvégien a lui terminé 16e de la course. S'il a remporté le globe du Super G,  son deuxième après la descente, il  pourrait voir l'Autrichien lui souffler le grand globe. Les deux courses du week-end (le slalom géant samedi et le slalom dimanche) devraient être déterminantes.

Coupe du Monde de Ski