Alexis Pinturault
Le Français Alexis Pinturault à l'attaque | AFP - OLIVIER MORIN

Pinturault et Fanara idéalement placés pour la victoire en géant à Alta Badia

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault et Thomas Fanara ont parfaitement profité de leur dossard 3 et 2 pour réaliser les 2e et 3e temps de la 1e manche du slalom géant d'Alta Badia. Sur la Gran Risa, Marcel Hirscher, leader de la Coupe du monde de la spécialité, a néanmoins devancé tout son monde. Mais il ne possède que 16 centièmes et 17 centièmes sur ses deux premiers poursuivants avant la seconde manche. Les autres concurrents sont relégués à plus de 8 dixièmes. Sauf erreur ou énorme performance, le podium et la victoire se joueront entre ces trois hommes.

Après la 4e place de Gulllermo Fayed et la 5e de Johan Clarey en descente vendredi, les trois top 20 tricolores lors du super-G samedi (Roger, Fayed, Pinturault 15e, 16e, 17e), le ski français masculin semble poursuivre son beau week-end à Alta Badia. Le slalom géant de la station italienne était un rendez-vous attendu par les Français. Cinq d'entre eux font partie du Top 20 mondial. Et ils ont répondu présent lors de la première manche. 

Leader de la Coupe du monde de la spécialité, Marcelk Hirscher avait étanli un temps de référence avec son dossard 1. Thomas Fanara l'a suivi et s'est bien étalonné, en finissant à seulement 17 centièmes de l'Autrichien. Parti avec le dossard 3, Alexis Pinturault a suivi le même chemin, pour prendre la deuxième place avec seulement 16 centièmes de retard sur Hirscher. Et le leader du ski français a même réalisé un petit exploit en reprenant trois dixièmes à l'Autrichien sur la fin du parcours. 

Ce match à trois ne devrait pas être arbitré par quiconque. Sauf grosse erreur de l'un d'entre eux, personne ne pourra jouera la "boîte" lors de la deuxième manche. Car toute la concurrence a été reléguée à plus de 8 dixièmes. Les Allemands Dopfer et Neureuther sont respectivement 4e et 5e à 0"84 et 0"85, l'Italien Nani à 1"13, et Ted Ligety, vainqueur de ce géant en 2011 et 2013, est renvoyé en 7e position à 1"33. Il devance le Français Victor Muffat-Jeandet (1"84 de Hirscher), qui complète le beau week-end tricolore avec Steve Missillier (à 2"34) et Mathieu Faivre (à 3"05). Et malgré cet écart abyssal en temps, Faivre n'est que 17e de cette première manche. Les trois premiers ont skié sur une autre planète...

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze