Pinturault
Alexis Pinturault. | Fabrice COFFRINI / AFP

Pinturault enlève le premier géant de la saison

Publié le , modifié le

Le Français Alexis Pinturault a remporté le slalom géant d'ouverture de la Coupe du monde masculine de ski, dimanche à Sölden. Il a devancé de 70 centièmes l'Autrichien Marcel Hirscher, quadruple tenant du gros globe de cristal, et de 1"37 l'Allemand Felix Neureuther.

Déjà devant après la première manche, le Français a dicté sa loi sur la piste autrichienne en accentuant encore son avantage lors de la deuxième, alors que Hirscher s'était entre-temps positionné avec un deuxième parcours de feu. Mais le Français n'a pas faibli devant la pression et a réussi une deuxième manche très propre pour assurer son succès. Pinturault, 25 ans, remporte ainsi sa 16e victoire en Coupe du monde, soit une de mieux que son illustre compatriote Jean-Claude Killy. Il entame de la meilleure des manières une saison 2016/2017 qui pourrait le voir se mêler à la lutte pour le gros globe.

C'est le treizième géant d'affilée au terme duquel au moins un skieur tricolore grimpe sur le podium. Une série entamée en mars 2015. Les géantistes français restaient sur un triplé lors des finales de la saison 2015/2016 à St Moritz (Suisse).

Pour son retour à la compétition après une blessure (genou droit), l'Américain Ted Ligety, triple champion du monde de la discipline et quadruple vainqueur sur le glacier du Rettenbach (la dernière fois en 2015), s'est rassuré en terminant cinquième, à moins de trois dixièmes du podium.Le clan français place deux autres skieurs dans le top 10 : Thomas Fanara prend la sixième place (+1.67) malgré une gastro-entérite, et Mathieu Faivre la neuvième (+1.93).

Le classement

1. Alexis Pinturault (FRA) 2:14.01 (1:04.38 + 1:09.63)
2. Marcel Hirscher (AUT) 2:14.71 (1:04.55 + 1:10.16)
3. Felix Neureuther (GER) 2:15.38 (1:05.12 + 1:10.26)
4. Zan Kranjec (SLO) 2:15.45 (1:05.54 + 1:09.91)
5. Ted Ligety (USA) 2:15.66 (1:05.87 + 1:09.79)
6. Thomas Fanara (FRA) 2:15.68 (1:05.42 + 1:10.26)
7. Justin Murisier (SUI) 2:15.79 (1:04.58 + 1:11.21)
8. Henrik Kristoffersen (NOR) 2:15.93 (1:05.46 + 1:10.47)
9. Mathieu Faivre (FRA) 2:15.94 (1:05.77 + 1:10.17)
10. Luca De Aliprandini (ITA) 2:16.13 (1:06.18 + 1:09.95)
11. Andre Myhrer (SWE) 2:16.14 (1:04.89 + 1:11.25)
12. Benedikt Staubitzer (GER) 2:16.15 (1:06.40 + 1:09.75)
13. Carlo Janka (SUI) 2:16.19 (1:06.01 + 1:10.18)
14. Victor Muffat Jeandet (FRA) 2:16.24 (1:06.27 + 1:09.97)
15. Matts Olsson (SWE) 2:16.30 (1:06.01 + 1:10.29). 

Déclarations

Alexis Pinturault:  "Gagner sur une piste aussi difficile, en début de saison, c'est évidemment important. Ça fait du bien, on sait où on se situe après des mois d'entraînement et de préparation physique. On sait enfin si on skie vite ou pas. Il n'y a pas de stratégie en ski alpin, il faut pousser. Alors, en seconde manche, même si la visibilité n'était pas la meilleure, je n'avais pas d'autre solution que d'être au maximum. L'avance ne veut pas dire grand-chose. Maintenant, je vais préparer Levi (13 novembre)."


Marcel Hirscher: "Avant tout, on a assisté à une grande course sur le plan technique. Je suis content car la pression est désormais derrière moi. Si je commence bien, tout va bien. Mais si le résultat n'est pas à la hauteur de l'attente, cela devient compliqué en Autriche car les supporters, les sponsors, la presse s'inquiètent. Je remercie mes équipiers, mes proches qui m'ont encouragé, remotivé à l'entraînement. Si on considère la seconde partie de la saison précédente, Pinturault a volé en géant, dominant la discipline. Les années passées, il était parti moins fort (à Sölden). Avec ce qu'il a montré c'est lui désormais le favori."

Christian Grégoire

Coupe du Monde de Ski