Ted Ligety
L'Américain Ted Ligety domine le géant avec une facilité déconcertante | FRANCK FIFE / AFP

Ligety de bout en bout

Publié le , modifié le

Vainqueur en ouverture à Sölden, Ted Ligety s'est octroyé la finale de la coupe du monde de Géant à Lenzerheide. Entre les deux, quatre autres victoires, son 4e globe de la spécialité et trois médailles d'or aux Mondiaux de Schladming. Un pur géant ! En Suisse, l'Américain était au dessus du lot malgré la pression de Marcel Hirscher (2e à 37/100e) et Alexis Pinturault (3e à 1"16/100e).

2013 restera comme l'année Ligety. A l'image de Mazé chez les femmes, le skieur de l'Utah a presque tout croqué. 3e du gros globe et trois fois doré aux Mondiaux, il s'est montré quasi imbattable sur les géants de Coupe du monde. Tout près du carton plein, il a réussi sa saison la plus accomplie avec six succès en huit courses. Plus prompt que les autres avec le nouveau matériel, Ligety a surfé une confiance exceptionnelle et des qualités de glisse incroyable et une technique inégalée. En Suisse, après une première manche de feu, il a su résisté à son plus sérieux rival Marcel Hirscher qu'il a devancé de 37/100e.

Le podium de la saison

A l'attaque partout, l'Autrichien avait effectué une course à la Shiffrin pour s'emparer du meilleur temps intermédaire. Il reléguait Thomas Fanara à 1"09. Le Français n'avait pas tremblé dans une dernière manche très propre et finissait à la 5e place. Deuxième après le 1er acte, Alexis Pinturault s'est lui contenté de la dernière marche du podium. "Je fais une belle première manche et une belle seconde manche  aussi, même si la fatigue s'est fait sentir, a expliqué Pinturault. Au fil de la course, je perds du  temps. De finir au troisième rang de la Coupe du monde de géant, ce n'était pas  spécialement important pour moi, mais je me dis que cela montre qu'il y a une  progression, malgré le fait que je me suis blessé." Sans surprise, on retrouvait la photo identique au podium de l'année en Géant. Côté français, à noter également la belle 8e place de Steve Missillier. 13e de la première manche, Cyprien Richard en avait trop mis pour entrer dans le top 10. Une grosse prise de risque mais le vice-champion du monde de Garmisch n'avait rien à perdre.

Classement du Géant de Lenzenheide

1. Ted Ligety (USA)                   2:14.76 (1:08.17 + 1:06.59)
2. Marcel Hirscher (AUT)              2:15.13 (1:09.14 + 1:05.99)
3. Alexis Pinturault (FRA)            2:15.92 (1:08.83 + 1:07.09)
4. Philipp Schoerghofer (AUT)         2:15.98 (1:09.06 + 1:06.92)
5. Thomas Fanara (FRA)                2:16.22 (1:09.29 + 1:06.93)
6. Christoph Noesig (AUT)             2:16.53 (1:09.40 + 1:07.13)
7. Massimiliano Blardone (ITA)        2:16.64 (1:09.65 + 1:06.99)
8. Steve Missillier (FRA)             2:16.71 (1:09.76 + 1:06.95)
9. Marcus Sandell (FIN)               2:17.10 (1:10.22 + 1:06.88)
10. Manfred Moelgg (ITA)               2:17.20 (1:09.67 + 1:07.53)
11. Hannes Reichelt (AUT)              2:17.76 (1:10.34 + 1:07.42)
12. Davide Simoncelli (ITA)            2:17.90 (1:10.48 + 1:07.42)
13. Florian Eisath (ITA)               2:17.91 (1:11.32 + 1:06.59)
14. Didier Defago (SUI)                2:18.49 (1:11.90 + 1:06.59)
15. Fritz Dopfer (GER)                 2:18.52 (1:10.68 + 1:07.84)
16. Leif Kristian Haugen (NOR)         2:18.58 (1:10.75 + 1:07.83)
17. Ivica Kostelic (CRO)               2:20.16 (1:12.13 + 1:08.03)
18. Marcel Mathis (AUT)                2:20.82 (1:11.40 + 1:09.42)
19. Mathieu Faivre (FRA)               2:23.77 (1:17.14 + 1:06.63)

N'ont pas terminé: Benjamin Raich (AUT), Cyprien Richard (FRA), Felix  Neureuther (GER), Christof Innerhofer (ITA), Aksel Lund Svindal (NOR), Andre  Myhrer (SWE)

Coupe du Monde de Ski