Patrick Kueng
Le Suisse Patrick Kueng à Beaver Creek | AFP - GETTY IMAGES

Kueng remporte le super-G de Beaver

Publié le , modifié le

Pour la première fois de sa carrière, Patrick Kueng est monté sur la plus haute marche d'un podium en Coupe du monde. Avec son dossard 28, le Suisse a ouvert son compteur personnel lors du super-G de Beaver Creek, qu'il a remporté de très belle manière. L'Autrichien Reichelt et l'Italien Fill, qui avaient réalisé le meilleur temps ex aequo, n'ont pu que s'incliner pour 0"38. Et ils ont même été devancés par un Autrichien, Striedinger (à 0"24). Superbe performance de Thomas Mermillod Blondin, qui frôle le premier Top 5 de sa carrière en prenant la 6e place à 0"54, juste devant Svindal.

Troisième à Garmisch en 2010, 2e à Bormio en 2011, Patrick Kueng n'était jamais monté sur la plus haute marche d'un podium de Coupe du monde. Et ce n'est pas en descente, contrairement à ces deux premiers podiums, qu'il a ouvert son compteur. C'est sur le super-G de Beaver Creek qu'il s'est imposé. Avec en plus un dossard élevé, qui ne laisse généralement pas beaucoup d'espoirs à son porteur. En s'élançant en 28e position, le Suisse savait qu'il devrait réaliser un gros exploit pour finir devant un duo d'expérience et de qualité: Hannes Reichelt (6 victoires en Coupe du monde dont 4 en super-G) et Peter Fill (vice-champion du monde de super-G en 2009). Ted Ligety, champion du monde en titre de la spécialité, n'avait pas pu devancer les deux hommes, ni même Aksel Lund Svindal, double tenant du Globe de Cristal de la spécialité. Et Kueng l'a fait.

Longtemps, il a été le seul à finir en moins de 1'22", reléguant l'Autrichien et l'Italien à 0"38, l'Américain Ligety hors du podium à 0"48. Mais finalement, avec son dossard 45, l'Autrichien Otmar Striedinger, 22 ans, a volé la vedette aux autres en prenant la 2e place à 24 centièmes. Un autre énorme exploit a été l'oeuvre de Thomas Mermillod Blondin. Avec le dossard 25, le Français a bien failli se hisser pour la première fois de sa carrière parmi les cinq meilleurs d'une course de Coupe du monde. A bientôt 30 ans, le Français, 30e du super-G de Lake Louise, a réalisé une course fabuleuse pour devancer de 7 centièmes le grand Aksel Lund Svindal, 7e de la course mais toujours leader du classement général de la Coupe du monde. Parmi les Français engagés, Alexis Pinturault et Johan Clarey finissent eux-aussi à égalité en 18e position, à 1"33 du vainqueur.

Classe​ment du super-G

   1. Patrick Kueng (SUI) 1:21.73
    2. Otmar Striedinger (AUT) 1:21.97
    3. Hannes Reichelt (AUT) 1:22.11
    3. Peter Fill (ITA) 1:22.11
    5. Ted Ligety (USA) 1:22.21
    6. Thomas Mermillod Blondin (FRA) 1:22.27
    7. Aksel Lund Svindal (NOR) 1:22.34
    8. Werner Heel (ITA) 1:22.41
    9. Kjetil Jansrud (NOR) 1:22.64
    10. Matthias Mayer (AUT) 1:22.66
    11. Didier Defago (SUI) 1:22.68
    12. Carlo Janka (SUI) 1:22.80
    13. Jan Hudec (CAN) 1:22.82
    14. Bode Miller (USA) 1:22.98
    15. Georg Streitberger (AUT) 1:23.00
    16. Vincent Kriechmayr (AUT) 1:23.02
    16. Marcel Hirscher (AUT) 1:23.02
    18. Alexis Pinturault (FRA) 1:23.06
    18. Johan Clarey (FRA) 1:23.06
    20. Andrew Weibrecht (USA) 1:23.29
    21. Christof Innerhofer (ITA) 1:23.33
    22. Adrien Théaux (FRA) 1:23.36
    23. Aleksander Aamodt Kilde (NOR) 1:23.38
    24. Morgan Pridy (CAN) 1:23.40
    25. Klaus Kroell (AUT) 1:23.46
    26. Beat Feuz (SUI) 1:23.47
    27. Manuel Osborne-Paradis (CAN) 1:23.49
    28. Max Franz (AUT) 1:23.67
    28. Sandro Viletta (SUI) 1:23.67
    30. Erik Guay (CAN) 1:23.68

Classements​ Coupe du monde

Classement général de la Coupe du monde (après six épreuves):
    1. Aksel Lund Svindal (NOR) 336 points
    2. Patrick Kueng (SUI) 206
    3. Hannes Reichelt (AUT) 202
    4. Marcel Hirscher (AUT) 175
    5. Peter Fill (ITA) 174
   
    Classement de la Coupe du monde de super-G (après deux épreuves):
    1. Patrick Kueng (SUI) 145 points
    2. Aksel Lund Svindal (NOR) 136
    3. Matthias Mayer (AUT) 106
    4. Hannes Reichelt (AUT) 100
    5. Otmar Striedinger (AUT) 94

Coupe du Monde de Ski