Henrik Kristoffersen
Henrik Kristoffersen | JEFF PACHOUD / AFP

Kristoffersen, tout d’un grand

Publié le , modifié le

Le jeune Henrik Kristoffersen (19 ans) a gagné mardi la première victoire de sa carrière sur le circuit majeur, en remportant sur le fil le slalom de Schladming. Le Norvégien a devancé Marcel Hirscher (+0’’18) et Felix Neureuther (+0’’19), profitant d’une grossière erreur de Mario Matt, en tête à l’issue de la première manche. Alexis Pinturault a pris la cinquième place.

Il pouvait difficilement rêver meilleur endroit pour décrocher un premier sacre. Dans la "Mecque" de Schladming, et à seulement 19 ans, Henri Kristoffersen a confirmé son statut d'immense espoir du ski alpin en remportant le dernier slalom avant les Jeux olympiques de Sotchi. Tout ne s'était pourtant pas présenté sous les meilleurs auspices, puisqu'après la première manche impériale de Mario Matt, Marcel Hirscher et Felix Neureuther offraient aux 50.000 spectateurs massés au bas de la piste un magnifique duel.

Mais si l'Autrichien devançait l'Allemand d'un petit centième, c'était compter sans la performance d'Henrik Kristoffersen, auteur d'une fin de parcours éblouissante, et reléguant tous les cadors à plus de deux dixièmes. Mario Matt, lui, ne terminera même pas la seconde manche. Après trois portes, le leader enfourchait, et voyait ses espoirs de victoire s'envoler.

Trois Français dans les onze

Le petit prodige scandinave n'en est pas à son premier coup d'essai, puisqu'il était déjà monté quatre fois sur le podium cet hiver. Avec ce coup d'éclat, Kristoffersen remonte à la deuxième place au classement de la Coupe du monde de slalom, à égalité avec Neureuther, et à 50 points de Hirscher. 

Alexis Pinturault, victorieux dimanche en super-combiné, se contente lui d'une cinquième place plutôt encourageante. Sans jamais effrayer le Top 3 du jour, le Français se rassure à dix jours des Jeux. "Les autres ont été plus réguliers que moi, ils ont gardé le podium. Je suis content et un peu frustré parce qu'aujourd'hui, j'avais quelque chose de bien dans les jambes et le podium, j'en étais capable", a déclaré le Français. Les autres membres de la délégation ne sont pas en reste puisque Steve Missillier (9e) et Jean-Baptiste Grange (11e) ont eux aussi brillé dans le slalom le plus prestigieux de la saison.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer