Kranjska Gora - Géant : Tessa Worley signe un retour convaincant avec un Top 10

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Gorgeu
Tessa Worley à Kranjska Gora en 2020

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un mois après avoir quitté le circuit de la Coupe du monde, Tessa Worley a réussi son retour à la compétition ce samedi lors du slalom géant de Kranjska Gora, en signant un prometteur Top 10 (9e, +2''18). Sur la piste Slovène, la jeune Néo-Zélandais (18 ans) Alice Robinson a relégué loin ses poursuivantes avec un temps total en 1’54’’32.

Un retour souriant. Bref à l’issue de la première manche, le sourire de Tessa Worley a été plus franc à la fin de sa seconde manche dans l’aire d’arrivée. Cette expression radieuse a souligné son retour à la compétition, très convaincant. Déjà bien en jambe en terme d’engagement et de tempo nuancé par une grosse erreur, la skieuse du Grand Bornand a rendu une copie propre tout du long de la 2e manche. Ce qui lui a permis de prendre provisoirement la tête de la course avant de finir au final à la 5e place.

Malgré six semaines d'absence la Française n’a raté qu’un géant, celui de Sestrières en janvier. Pour son retour, celle qui a rechaussé les skis il y a seulement une semaine a eu l’occasion de reprendre les portillons de départ sur une piste qu’elle affectionne. Sur ses deux derniers géants sur la Podkoren (le nom de la piste de Kranjska Gora), la Tricolore de 30 ans avait toujours su se hisser sur le podium : victoire en 2012 et 2e en 2018. Cette année ça n'a pas été le cas mais l'essentiel a été ailleurs, celui de retrouver des sensations et du rythme : mission remplie.

à voir aussi Kranjska Gora - Géant : Tessa Worley 13e de la 1re manche pour son retour à la compétition Kranjska Gora - Géant : Tessa Worley 13e de la 1re manche pour son retour à la compétition

Alice Robinson a frappé fort 

Sur la piste slovène, la jeune Néo-Zélandaise (18 ans) Alice Robinson a relégué loin ses poursuivantes : la Slovaque Petra Vlhova (2e, +0’’34), la Slovène Meta Hrovat et la Suisse Wendy Holdener (3es, +1’’59). Impressionnante tout au long de la seconde manche, celle qui s'était illustrée lors de la première course de la saison à Sölden, n'a cessé d'accéléré pour marquer un nouveau grand coup.

Coupe du Monde de Ski Alpin