Alexis Pinturault
La joie du skieur français Alexis Pinturault | AFP - JURE MAKOVEC

Kranjska Gora : Alexis Pinturault remporte le géant et égale Jean-Claude Killy

Publié le , modifié le

Alexis Pinturault a remporté le slalom géant de Kranjska Gora. Le Français remporte son quatrième slalom géant d'affilée après Yuzawa Naeba et ses deux victoires à Hinterstoder le week-end dernier. Il égale Jean-Claude Killy avec 15 victoires en coupe du monde, la sixième pour "Pintu" cette saison. Les deux Autrichiens Philipp Schoerghofer (2e) et Marcel Hirscher (3e) complètent le podium tandis que Mathieu Faivre (5e), Victor Muffat-Jeandet (8e) et Cyprien Richard (9e) permettent au clan tricolore de réaliser un superbe tir groupé dans le Top 10.

Kranjska Gora réussit décidemment parfaitement à Alexis Pinturault. Il y a cinq ans, le jeune skieur de Courchevel montait pour la première fois de sa carrière sur le podium (une deuxième place) en Coupe du monde. L'an dernier, il remportait le géant. Entre 2011 et 2015, il montait trois autre fois sur la "boîte" (deux troisièmes places, une deuxième place). Et en 2016, ce vendredi sur la piste de la station slovène, Alexis Pinturault est entré dans l'histoire du ski français en égalant le nombre de victoires en Coupe du monde de Jean-Claude Killy.

"Pintu" a signé sa 6e victoire de la saison, la 15e de sa carrière (le triple champion olympique de Grenoble en comptait 18 mais ses trois victoires aux JO ne comptent plus). Malgré la menace des deux Autrichiens, Philipp Schoerghofer et Marcel Hirscher, auteurs tous les deux d'une seconde manche faramineuse, rien n'a pu ébranler la confiance qui anime actuellement Pinturault. Sans trembler le Français a remporté son quatrième géant d'affilée avec près d'une demi-seconde (+0''47) d'avance sur son premier poursuivant.

En pleine confiance

La saison 2015-2016 était celle de l'espoir pour Pinturault. Il voulait aller titiller Marcel Hirscher dans la course au Gros Globe. Mais entre la méforme et la lourde chute à Beaver Creek, novembre et décembre ont eu raison de son ambition. Il s'est reconstruit. Patiemment. Pour arriver début mars à un sixième succès en Coupe du monde cette saison. La superbe série a débuté par le globe du combiné alpin et du triplé tricolore à Kitzbuehel.

Il a ensuite enchaîné quatre victoires en slalom géant avec celle de ce vendredi et un autre succès en combiné alpin (Chamonix).C'est simple, rien ne résiste au Français. Même pas Marcel Hirscher qui a pourtant réalisé une superbe seconde manche, comme Philipp Schoerghofer. Mais les deux Autrichiens ont dû se faire une raison. En ce moment, le patron du ski mondial, c'est bien Pinturault.

Le globe du géant en point de mire?

Au classement général, Hirscher, qui s'est repris après une première manche moyenne (7e), s'est un peu plus rapproché d'un cinquième gros globe consécutif, ce qui constituerait un record. Le Salzbourgeois compte désormais 293 points d'avance sur le jeune Norvégien Henrik Kristoffersen, quatrième sur la piste slovène, à 1''12 de Pinturault. Pour la Coupe du monde de géant, Hirscher reste maître de son destin, avec encore 91 points de marge sur Pinturault à deux épreuves de la fin.

Coupe du Monde de Ski