Hirscher roi d'Adelboden, Pinturault 2e du géant

Hirscher roi d'Adelboden, Pinturault 2e du géant

Publié le , modifié le

Marcel Hirscher a remporté son 4e slalom géant en cinq épreuves de Coupe du monde, à Adelboden. L'Autrichien conforte ainsi son statut de meilleur géantiste mais également de leader du classement général de la Coupe du monde. Il a devancé Alexis Pinturault (à 1"13) et le Norvégien Henrik Kristoffersen (1"64). Mathieu Faivre prend une belle 9e place à 2"11 du vainqueur.

Depuis deux ans, Marcel Hirscher s'impose après avoir réalisé le meilleur temps dans la 1e manche. A Adelboden, il n'a pas changé ses habitudes. Avec plus d'une demi-seconde d'avance sur le deuxième à l'issue du premier acte, il est vrai qu'il disposait d'un confortable matelas. "C'est toujours bon de remporter une course, et spécialement ici, car c'est une des courses les plus dures, a commenté sobrement Hirscher. Le secret de mes victoires ? Je ne sais pas. J'ai fait une solide première manche et de nouveau j'étais à 100% dans la 2e." 

Felix Neureuther, pourtant vainqueur sur cette piste l'an dernier, n'a pas pu combler l'écart qui le séparait de l'Autrichien (0"55), au contraire. Ni Alexis Pinturault, médaillé de bronze à Sotchi en 2014, qui avait été rejeté à 96 centièmes alors qu'il avait établi le troisième meilleur temps de la 1ere manche. Ted Ligety, le champion olympique de la spécialité en 2014 et double champion du monde, 5e à 1"25, n'a pas fait mieux.

A l'arrivée, tout le monde est renvoyé à plus d'une seconde. Pour la deuxième fois de sa carrière, Marcel Hirscher remporte le slalom géant en Suisse. C'est son 5e sacre sur cette piste (il a gagné le slalom en 2012, 2013, 2014). Grâce à une dernière partie de deuxième manche extraordinaire, Alexis Pinturault confirme qu'il est bien l'un des meilleurs du monde dans cette spécialité. Cette 2e place lui offre son quatrième podium de la saison, sa troisième 3e place après le géant de Soelden, le super-G de Beaver Creek.

Hirscher "est vraiment très fort cette saison en géant, plus que jamais, mais aussi en slalom. Il sera difficile à battre", juge le médaillé de bronze en géant à Sotchi. La recette pour battre le leader actuel du classement général de la Coupe du monde vainqueur de quatre géants cette saison ? "Ne faire aucune erreur", répond simplement le Français qui est monté pour la 4e fois sur un podium cette saison.

Clas​sement

   1. Marcel Hirscher (AUT) 2:39.11 (1:17.18 + 1:21.93)
    2. Alexis Pinturault (FRA) 2:40.24 (1:18.14 + 1:22.10)
    3. Henrik Kristoffersen (NOR) 2:40.75 (1:18.15 + 1:22.60)
    4. Fritz Dopfer (GER) 2:40.85 (1:19.22 + 1:21.63)
    5. Felix Neureuther (GER) 2:40.86 (1:17.73 + 1:23.13)
    6. Florian Eisath (ITA) 2:40.89 (1:19.90 + 1:20.99)
    7. Ted Ligety (USA) 2:40.97 (1:18.43 + 1:22.54)
    8. Leif Kristian Haugen (NOR) 2:41.09 (1:19.56 + 1:21.53)
    9. Mathieu Faivre (FRA) 2:41.22 (1:19.09 + 1:22.13)
    10. Roberto Nani (ITA) 2:41.25 (1:18.69 + 1:22.56)
    11. Matts Olsson (SWE) 2:41.30 (1:18.84 + 1:22.46)
    12. Massimiliano Blardone (ITA) 2:41.38 (1:19.56 + 1:21.82)
    . Victor Muffat Jeandet (FRA) 2:41.38 (1:18.99 + 1:22.39)
    14. Tim Jitloff (USA) 2:41.58 (1:19.38 + 1:22.20)
    15. Giovanni Borsotti (ITA) 2:41.60 (1:20.78 + 1:20.82)
    16. Thomas Fanara (FRA) 2:41.63 (1:19.42 + 1:22.21)
    17. Manfred Moelgg (ITA) 2:41.78 (1:20.33 + 1:21.45)
    18. Cyprien Richard (FRA) 2:41.83 (1:20.04 + 1:21.79)
    19. Christoph Noesig (AUT) 2:41.92 (1:19.93 + 1:21.99)
    20. Benjamin Raich (AUT) 2:41.93 (1:19.66 + 1:22.27)
    21. Carlo Janka (SUI) 2:41.95 (1:19.88 + 1:22.07)
    22. Dustin Cook (CAN) 2:41.97 (1:20.88 + 1:21.09)
    23. Davide Simoncelli (ITA) 2:41.98 (1:19.15 + 1:22.83)
    . Gino Caviezel (SUI) 2:41.98 (1:20.00 + 1:21.98)
    25. Philipp Schoerghofer (AUT) 2:42.13 (1:19.06 + 1:23.07)
    26. Steve Missillier (FRA) 2:42.19 (1:19.93 + 1:22.26)
    27. Ondrej Bank (CZE) 2:42.23 (1:20.40 + 1:21.83)
    28. Filip Zubcic (CRO) 2:42.75 (1:20.69 + 1:22.06)
   
N'ont pas terminé: Kieffer Christianson (USA), Mattias Roenngren (SWE),  Dominik Schwaiger (GER), Linus Strasser (GER), Dalibor Samsal (HUN), Kjetil  Jansrud (NOR), Marcus Monsen (NOR), Rasmus Windingstad (NOR), Zan Kranjec  (SLO), Misel Zerak (SLO), Marcus Sandell (FIN), Victor Malmstrom (FIN), Eemeli  Pirinen (FIN), Trevor Philp (CAN), Ford Swette (CAN), Christopher Neumayer  (AUT), Matteo Marsaglia (ITA), Maarten Meiners (NED)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze